Le cercle vertueux de la recherche en santé

Le cercle vertueux de la recherche en santé
Alors que les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) annonçaient l’octroi de subventions totalisant 32M$ aux chercheurs de l’Université de Montréal, ce fut également l’occasion de souligner l’importance de faire évoluer les méthodes de recherche en science.

 

Du même coup, la directrice scientifique de l’Institut de la santé des femmes et des hommes des IRSC, Cara Tannenbaum, a rappelé l’importance d’inclure le sexe et le genre dans l’évaluation des recherches afin qu’elles profitent réellement à toute la population.

Trois projets financés dans le cadre du concours « Fondation » seront dirigés par les chercheurs Marc Therrien de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC), Christopher E. Rudd, du Centre de recherche de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont et Michel Cayouette de l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM). Les vingt-neuf autres projets financés dans le cadre du concours « Projets » seront menés par des chercheurs provenant de diverses Facultés et basés dans les centres de recherche affiliés à l’Université de Montréal.

«Pendant trop longtemps, on a vu la chaîne comme étant segmentée, et les patients étaient cantonnés dans le rôle de bénéficiaires des découvertes. Mais aujourd’hui, on voit cette chaîne comme étant circulaire. Autrement dit, on réalise le rôle crucial des patients dès le début du processus. C’est un grand changement.» Guy Breton, recteur de l’Université de Montréal

 

 

Pour en savoir plus : http://journalmetro.com/actualites/montreal/1726515/le-federal-injecte-32-m-pour-la-recherche-a-luniversite-de-montreal/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *