BDC mise sur les femmes en technologie

BDC mise sur les femmes en technologie
Des entreprises dirigées par des femmes bénéficieront d’un appui financier du programme de la BDC.

 

Trois entreprises dirigées ou codirigées par des femmes, soient Eigen InnovationsBeanworks et Kiite, bénéficieront d’un financement au titre du Fonds pour les femmes en technologie (FFT) de BDC Capital.

Ce fonds investit dans des compagnies qui en sont aux premiers stades de leur développement, dans celles qui souhaitent prendre de l’expansion, dans de nouveaux fonds de capital de risque où des femmes sont des partenaires, et dans de nouveaux modèles qui encouragent les femmes à devenir des investisseuses.

Le gouvernement du Canada a créé la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat. À cet effet, un investissement de 2 milliards de dollars visera à faciliter l’accès des femmes aux capitaux, aux conseils, aux pratiques exemplaires et à un soutien ciblé contribuant à réduire l’écart entre les sexes. Dans la foulée, BDC a augmenté à 1,4 G$ sa cible de prêt à des entreprises détenues en majorité par des femmes, et a augmenté à 200 M$ l’enveloppe du Fonds pour les femmes en technologie.

« Pour générer des retombées durables dans le monde entrepreneurial, il faut démontrer la valeur des diverses équipes et éliminer les obstacles à la réussite des filles et des femmes qui songent à faire carrière en technologie et dans l’investissement. Voilà pourquoi nous forgeons des partenariats axés sur le succès à long terme avec des entreprises qui réunissent les bonnes technologies, équipes et ressources dans le but de perturber et de transformer les marchés actuels, et qui ont de larges aspirations ainsi que la passion et l’engagement nécessaires pour réussir. »- La directrice générale, Investissements stratégiques et Fonds pour les femmes en technologie, BDC Capital, Michelle Scarborough

Moins de 16 % des petites et moyennes entreprises (PME) au Canada sont détenues majoritairement par des femmes. Seulement 8,4 % des PME détenues majoritairement par des femmes font de l’exportation, comparativement à 12,8 % des PME détenues majoritairement par des hommes.

Pour plus d’informations, cliquez ici

SOURCE: Innovation, Science et Développement économique Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *