Le CRIM se distingue dans la recherche géospatiale

Le CRIM se distingue dans la recherche géospatiale


Le Centre de Recherche Informatique de Montréal (CRIM) vient d’annoncer sa participation à GeoImageNet, un projet novateur permettra de soutenir le travail des chercheurs canadiens dans le domaine géospatial, afin d’en accélérer l’innovation.

GeoImageNet est piloté par Yacine Bouroubi, professeur en géomatique appliquée a l’Université de Sherbrooke et Samuel Foucher, chercheur sénior en télédétection au CRIM.

Ce projet novateur est réalisé en collaboration notamment avec l’entreprise Effigis Géo-Solutions et le Centre canadien de cartographie et d’observation de la Terre (CCCOT) de Ressources Naturelles Canada. Ces derniers fourniront plus de 10 000 km2  d’images très haute résolution à l’équipe. CANARIE soutient la réalisation via le programme Logiciels de recherche.

Le CRIM mettra à contribution son expertise en apprentissage profond appliqué aux images satellites et en développement de plateformes géospatiales.

Le but de GeoImageNet ?

La création d’une plateforme de recherche permettant l’annotation collaborative d’images satellites pour les chercheurs et organismes du secteur géospatial. Le projet a pour objectif de développer des algorithmes d’apprentissage profond pour la cartographie de l’occupation du sol et la détection des objets à partir des images satellites THR.

Dès cet été, les chercheurs canadiens du domaine qui le désirent seront mis à contribution afin de bonifier et de tester la première mouture de la plateforme. Nous vous tiendrons informés du lancement de l’appel à participation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *