21ème édition de "Les filles et les sciences, un duo électrisant !"

21ème édition de "Les filles et les sciences, un duo électrisant !"

À l’aube de la Journée internationale des femmes et des filles de science, Hydro-Québec et la Fondation Alcoa présentent la 21ème édition de l’évènement “les Filles et les sciences, un duo électrisant !

Un évènement 3 en 1

Ce rendez-vous marque un point tournant dans le parcours professionnel de centaines de jeunes filles chaque année. Pour cette 21ème édition, il se tiendra le 22 février, en simultané à Québec (Université Laval, Pavillon Vachon) et à Rimouski (Université du Québec à Rimouski), puis à Montréal (Polytechnique Montréal), le 14 mars. Le but est de promouvoir les sciences et les technologies auprès des jeunes Québécoises de secondaire 2 à 4, afin de court-circuiter la pénurie de main d’œuvre féminine qui persiste au sein de ces industries. Concept actualisé, nouvelles ambassadrices, ateliers interactifs et spectacle de chimie explosif pour allumer la flamme dans l’œil des participantes.

Un concept remanié 

Après plus de vingt ans d’existence, le comité organisateur de l’édition montréalaise s’est penché sur le concept de l’événement afin d’actualiser sa forme et son contenu. « Bien que notre mission demeure plus actuelle que jamais, nous trouvions important de revoir notre proposition afin que cette journée reflète le plus fidèlement possible les intérêts de la génération actuelle » souligne Nancy Rancourt

Ainsi, la Zone Découverte devient l’élément phare de l’événement à Montréal et sera ouverte de 9h00 à 11h45 et de 12h30 à 15h00. Plus de vingt-cinq organisations et établissements d’enseignement sont réunis dans cet espace qui s’apparente à un salon carrières.  Elles y présentent des démonstrations et des mini-ateliers interactifs visant à informer les participantes, les parents et les intervenants en milieu scolaire.

Un programme qui valorise la science auprès des jeunes filles

En plus de permettre aux participantes de réfléchir aux stéréotypes qui influencent leurs choix d’études, l’événement « Les filles et les sciences, un duo électrisant ! » leur offre une occasion unique de découvrir des formations et des carrières valorisantes, de participer à des ateliers passionnants et d’échanger avec des femmes de carrière inspirantes. L’événement comporte plusieurs volets parmi lesquels des mini-ateliers interactifs, des démonstrations, de même qu’un panel de discussion auquel prennent part des intervenantes et des étudiantes des milieux scientifique et technologique. Un défi collectif visant à sensibiliser les participantes à l’avenir de nos transports sera également proposé. Présenté par Folie Technique, ce défi prenant la forme d’un jeu de société consiste à repenser la planification des transports en zone urbaine en vue d’optimiser les déplacements des habitants, tout en obtenant le plus de certifications possible (Environnement et réduction des GES, Transport actif, Fluidité routière, Qualité de vie). Le vulgarisateur scientifique Yannick Bergeron présentera son spectacle de chimie explosif dans le cadre des éditions de Rimouski et de Montréal cette année, alors que du côté de Québec, c’est le biochimiste et animateur Martin Carli qui en mettra plein la vue aux participantes.

Pour participer à l’évènement le 22 février ou le 14 mars, cliquez ici.             

Source : Mme Nancy Rancourt, ingénieure et présidente du comité organisateur « Les filles et les sciences, un duo électrisant ! ». Photo pixabay.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *