L’UQAM crée un Fonds pour les femmes en science

Le nouveau Fonds pour les femmes en science de l’UQAM permettra aux étudiantes à la maîtrise et au doctorat d’obtenir des bourses.  Le Fonds permettra d’augmenter la représentation féminine dans les sciences aux cycles supérieurs.

La conciliation famille-études est un enjeu important pour les étudiantes de cycles supérieurs, selon la vice-doyenne à la recherche de la Faculté des sciences Isabelle Marcotte et le doyen Normand Séguin. Les femmes ne sont pas assez soutenues, et il faut augmenter le nombre de modèles féminins pour inspirer les générations futures.

« Nous voulons contribuer plus directement à cette grande cause en mettant l’accent sur l’accessibilité aux études supérieures, notamment à la maîtrise et au doctorat. Aider les femmes à étudier en sciences permettra d’agir sur le problème de la sous-représentation de modèles féminins. »Isabelle Marcotte, professeure du Département de chimie et première femme de la Faculté des sciences de l’UQAM à y détenir le poste de vice-doyenne à la recherche.

Selon l’UNESCO, les femmes ne représentent que 30% de la flotte d’experts scientifiques. Au Québec, les femmes sont majoritaires dans tout les programmes sauf en sciences pures et appliquées et c’est encore plus prononcé aux études supérieurs. C’est aussi un enjeu d’actualité de l’IA.

Le fonds, disponible dès l’automne 2021, donnera accès à deux bourses pour les étudiantes. La première, d’un montant de 6 000$ sera pour la maîtrise, alors que la bourse pour le doctorat s’élèvera a 9 000$.

De plus, la faculté travaille actuellement à un programme de rétention par soutien financier pour les étudiantes qui devraient interrompre leurs études pour cause de maternité. Pour en savoir plus, visitez le site de l’UQAM.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *