Virage numérique en entreprise : Québec dévoile sa stratégie

Le gouvernement du Québec a dévoilé ce lundi 29 mars son Offensive de transformation numérique (OTN), un plan pour «  accélérer le virage numérique des entreprises de l’ensemble des secteurs d’activité et des régions du Québec ».

L’initiative pilotée par le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) sera financée grâce à une enveloppe de 130 M$, annoncée lors de la mise à jour budgétaire de novembre 2020. Cet argent sera déboursé jusqu’au 31 mars 2022 dans le cadre de cette stratégie.

« Au cours des deux prochaines semaines, c’est plus de 50 millions de dollars de l’enveloppe totale de 130 millions qui seront déployés pour soutenir la numérisation des entreprises » – Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation.

Le ministre a affirmé que cette transformation numérique est « essentielle » pour accélérer la relance économique des régions et pour réduire l’écart de productivité des entreprises. Le ministre souhaite aussi permettre au Québec de s’inscrire dans « une nouvelle économie plus innovante ».

La première phase permettra de sensibiliser plus de 43 000 entreprises à l’importance d’effectuer une transition numérique et d’accompagner 8 000 d’entre elles dans leurs démarches.

PARTENAIRES

Selon le MEI, l’OTN mobilisera «  les partenaires stratégiques de l’écosystème de développement économique et des réseaux d’expertise », afin de soutenir les entreprises voulant prendre le virage numérique.

Déjà, deux premières initiatives financières de l’OTN ont été présentées lundi. Les organisations Inno-centre et Groupe BIM du Québec se sont vues attribuer une aide financière totalisant 33,7 M$ pour la réalisation de leurs projets. 

En effet, Inno-centre veut lancer un plan de plus de 43,8 M$, dont 20 M$ seront financés par l’intermédiaire de l’OTN. La firme experte dans l’accompagnement des jeunes pousses des secteurs technologiques espère ainsi aider les PME dans l’évaluation et le développement de leurs stratégies d’affaires et leurs démarches de transformation numérique.

De son côté, le Groupe BIM du Québec, un organisme à but non lucratif, recevra 13,7 M$ de la part du MEI, afin d’appuyer un projet visant la transformation numérique du secteur de la construction. Celui-ci prévoit notamment la réalisation de plus de 350 diagnostics et plans d’implantation du numérique auprès d’entreprises du domaine de la construction.

Parmi les partenaires stratégiques de l’OTN figurent Investissement Québec, la Banque de développement du Canada, le Fonds de solidarité FTQ, le Mouvement Desjardins et la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Crédit photo: Pexels/linkedin sales navigator

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *