ÉDITO: RESTEZ CHEZ VOUS - LA TECH, LES DATAS ET L'IA À LA RESCOUSSE!

ÉDITO: RESTEZ CHEZ VOUS - LA TECH, LES DATAS ET L'IA À LA RESCOUSSE!

L’Edito en temps de confinement.

Je tiens d’abord à souligner que je suis ravie de piloter la rédaction de Cscience IA aux côtés d’une équipe formidable. J’ai toutefois rarement vécu une entrée en poste aussi particulière. Premier jour de travail, lundi 16 mars… et, en télétravail! Confinement oblige, discussions et réunions virtuelles, entrevues téléphoniques ont égréné la semaine à la vitesse de l’éclair. Mais, plus que jamais, la rédaction est mobilisée pour vous livrer toute l’actu de l’IA et des Sciences sur le sol Québécois. 

Au Québec, justement, et dans le monde entier, tous les outils numériques collaboratifs explosent. Slack, Google Hangouts, Appear in, Zoom, Teams… La pandémie de coronavirus qui touche la planète nous impose à toutes et à tous, quand c’est évidemment possible, de s’adapter et de réorganiser nos méthodes de collaboration. D’ailleurs, parmi les bonnes nouvelles, on apprenait en fin de semaine dernière que Vidéotron offrait des données illimitées sur tous les forfaits Internet de ses clients résidentiels et affaires jusqu’au 30 avril 2020.

Depuis plusieurs semaines, le numérique inonde encore plus notre quotidien, au boulot mais aussi via la multiplication des cours et formations en ligne (car les écoles et les universités sont fermées), ou encore dans le domaine de la santé. Pour la première fois au Québec, les médecins de famille peuvent effectuer des consultations par téléphone ou par visioconférence, afin d’exposer le moins possible le personnel médical et les patients au risque d’infections. La télémédecine est même encouragée de plus en plus.  

La datavisualisation

En ces temps incertains, le big data via les simulations, graphiques et cartes interactives de propagation du virus s’impose à nous davantage chaque jour. Impossible de ne pas rester les yeux rivés sur les statistiques et infographies qui nous renseignent tous les jours sur le net sur l’évolution et la vitesse de dissémination du virus.

Pour des données à jour en temps réel sur le COVID-19, le dashboard du Johns Hopkins Coronavirus Resource Center est une source incroyable. Basé aux Etats-Unis, il suit avec fiabilité les dernières évolutions de la pandémie mondiale. 

A l’échelle du Canada, les équipes de data reporters de CBC / Radio Canada ont élaboré leur tableau de bord de la situation en temps réel sur le territoire. Avoir les bons chiffres, c’est essentiel. Element AI a son Corona Calculator.

Les défis de l’IA

 Et si l’IA et le big data étaient les meilleurs atouts de l’humanité dans cette guerre entamée contre un ennemi invisible? L’IA et le traitement des mégadonnées a déjà permis à la startup canadienne BlueDot de prédire l’éclosion de l’épidémie fin décembre. 

L’IA pour détecter, prédire, mais aussi pour aider à contenir et endiguer le coronavirus. Mila annonce d’ailleurs cette semaine que les chercheuses et chercheurs de l’Institut québécois d’Intelligence Artificielle se mobilisent avec leurs collègues biologistes/épidémiologistes/virologues de Montréal et du monde entier pour collecter des articles, des données et des connexions connexes afin de mettre en place une équipe multidisciplinaire dans l’espoir de comprendre le virus. La startup de Mila In Vivo AI qui utilise les algorithmes pour découvrir de nouvelles molécules afin de fabriquer des médicaments est aussi enrôlée dans cette bataille.

Les startups et PME de la Tech sont plus que jamais sollicitées. La preuve. En Europe, foyer de l’épidémie après la Chine, la Commission de l’UE a lancé récemment un appel à ces jeunes pousses de l’innovation spécialisées dans les tests de dépistage, le traitement ou encore la surveillance du COVID-19. L’objet de cet appel, qu’elles soumettent d’urgence leur candidature à la prochaine commission de financement du Conseil Européen de l’innovation.  On compte sur elles!

En attendant, prenez soin de vous!

Crédit photo : Johns Hopkins University

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *