COVID-19: UN DÉFI À 200 000 $ POUR FABRIQUER DES RESPIRATEURS ARTIFICIELS

COVID-19: UN DÉFI À 200 000 $ POUR FABRIQUER DES RESPIRATEURS ARTIFICIELS

La Fondation de l’Hôpital général de Montréal, en partenariat avec l’IR-CUSM, lance un challenge mondial d’innovation pour pallier à une éventuelle pénurie de machines.

Le « Défi respirateur Code Vie » est un sprint de deux semaines destiné à recueillir les meilleures idées de tous les scientifiques, ingénieurs, makers et designers du monde entier.  Leur mission :  concevoir un ventilateur simple, peu coûteux, facile à fabriquer et à entretenir. Ces machines sont indispensables pour sauver les vies des personnes atteintes du coronavirus et qui sont en détresse respiratoire. Accompagné d’un prix de 200 000 $ CAD, le défi est propulsé par Agorize, une plateforme spécialisée dans les challenges en open innovation.

Ce que nous savons 

” 70% de la population de la planète pourrait potentiellement être infectée par le virus, ce qui engendrerait une forte surcharge de la demande pour nos systèmes de santé” explique Sylvie Riendeau, Directrice Communications et marketing de la Fondation de l’Hôpital général de Montréal. Il n’existe que quelques fabricants de respirateurs artificiels dans le monde et il est difficile de faire face à la demande actuelle. En Italie, par manque d’équipement, certains médecins ont dû sélectionner les patients à traiter. Pour l’instant, le Québec n’est pas en manque de ventilateurs, il en compte 3000 dans ses hôpitaux, mais il faut anticiper. 

Les fablabs, ces petites usines de fabrication numériques, imprimantes 3D, machines CNC – combinés à des ordinateurs à faible coût (ex. : téléphones intelligents, Arduinos, etc.) pourraient s’avérer d’un grand secours pour faire face à l’urgence. Mais il faut que ces outils soient testés et validés par des professionnels de la santé. 

Le défi 

Chaque équipe doit être constituée d’au moins un professionnel de santé et d’un technicien/ingénieur possédant des qualifications nécessaires pour répondre aux exigences de sécurité. Les participants devront fournir un certain nombre de documents, dont leur modèle CAO, qui peut être un fichier STL. Un guide devra accompagner la réalisation pour indiquer au jury comment le dispositif fonctionne. On peut donc imaginer un système imprimable en 3D à condition que le matériau utilisé ne présente aucun risque pour le patient. Tous les prérequis et consignes sont disponibles ici.

Le jury sera composé d’un comité d’experts de chercheurs, d’ingénieurs et des membres du personnel médical de l’Hôpital général de Montréal.

Les trois meilleurs designs seront disponibles en téléchargement gratuit pour tous ceux qui en ont besoin, afin de répondre à l’urgence de la situation.

Le Défi Respirateur Code Vie est dirigé par le Dr Reza Farivar, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en neurosciences intégratives à l’Institut de recherche du CUSM.

La date limite pour soumettre votre projet est le 31 mars 2020. Pour vous inscrire, c’est par ici.

 

One Comment
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *