COMMENT RÉUSSIR LA DISTANCIATION PHYSIQUE EN MAGASIN?

COMMENT RÉUSSIR LA DISTANCIATION PHYSIQUE EN MAGASIN?

Le gouvernement du Québec a annoncé la réouverture graduelle de certains secteurs de l’économie. À partir du mois de mai, il sera possible de se rendre dans certains magasins hors de centres commerciaux.

Les commerces se trouvant dans un mail doivent toutefois être munis d’une porte menant immédiatement à l’extérieur s’ils veulent avoir l’espoir d’accueillir une clientèle. 

Ces mesures, annoncées conjointement avec le redémarrage sur les chantiers de construction, peuvent être annulés à tout moment si le gouvernement juge qu’il y a recrudescence problématique de la pandémie.

En entrevue à C+ Clair le 28 avril, Damien Silès, du Quartier de l’innovation, expliquait qu’il faut penser à “l’avec-Covid” plutôt qu’à “l’après-Covid”. Il sera donc possible d’envisager une co-existence en pleine pandémie. Ce qui veut dire qu’il faudra tout de même maintenir la distanciation sociale, même si on a le droit de magasiner hors-ligne. 

Réussir la distanciation sociale en magasin 

Au Québec, quelques entreprises offrent des systèmes d’intelligence artificielle afin de maintenir l’écart convenu de deux mètres avec d’autres clients dans un espace restreint. C’est le cas notamment d’Intelligence Industrielle. 

L’entreprise permet de diffuser en temps réel le niveau d’achalandage dans un commerce, ayant déjà trouvé preneur pour la technologie au sein d’une pharmacie Jean-Coutu situé à l’Île-des-soeurs. 

“On est prêt à lancer le système selon le niveau d’équipement du commerce,” explique Emmanuel Tran, responsable du développement commercial et de la communication chez Intelligence Industrielle. “On peut fournir l’équipement. Si l’écran est déjà là, la solution est déployé dans l’heure.”

Alors qu’Intelligence industrielle va de l’avant avec son projet pilote, RE-AK a également approché des commerçants avec une offre similaire. 

“On a lancé une offre pour tous les magasins pour pouvoir les accompagner dans leur parcours client en temps de pandémie, tels le respect de la distanciation sociale, tout en diminuant la frustration liée à la lenteur,” explique Benoit Giroussens, de RE-AK. 

La file à l’heure de la distanciation

L’entreprise québécoise Dista offre également cette option afin de renforcer la distanciation physique lorsqu’on attend d’entrer dans le magasin. Initialement conçu pour évaluer la distance et la vitesse des véhicules sur la route, le service est re-déployé afin d’implanter les mesures de distanciation physiques adéquatement.

Crédit Photos : Intelligence Industrielle

2 Comments
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *