UNE AIDE DE 175 M$ POUR UNE FIRME DE BIOTECHNOLOGIE

Le gouvernement du Canada annonce un investissement dans des technologies susceptibles de favoriser la découverte d’anticorps pour contrer la COVID-19 et les futures pandémies. 

Suite à son annonce du 23 avril dernier, d’un investissement de plus d’un milliard de dollars à l’appui du Plan Canadien de Mobilisation des Sciences pour lutter contre la COVID-19, le gouvernement du Canada appuie aujourd’hui un projet destiné à contrer la pandémie. 

Lutter contre la COVID-19 et s’armer face aux futures pandémies

Le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, l’honorable Navdeep Bains, annonce l’octroi d’une contribution de 175,6 millions de dollars à AbCellera Biologics. Cette entreprise canadienne de biotechnologie mène des travaux de recherche-développement sur les anticorps afin de produire des médicaments de prochaine génération pouvant servir à combattre les infections et les maladies. 

Une biotechnologie 100% canadienne

Ce projet d’AbCellera appuie la lutte du Canada contre la COVID-19 en mettant à profit une technologie de calibre mondial qui pourrait donner lieu à de nouveaux médicaments. L’entreprise espère, en effectuant des recherches et des analyses à partir d’échantillons de sang prélevés sur des patients rétablis, trouver rapidement des anticorps produits naturellement pouvant être utilisés dans la lutte et la prévention des infections virales.

En quelques semaines à peine, AbCellera a répertorié plus de 500 anticorps à partir de patients rétablis de la COVID-19. Grâce à ce soutien financier, l’entreprise canadienne pourra accélérer ses recherches.

AbCellera et ses partenaires prévoient que les essais cliniques commenceront maximum en juillet 2020. Les anticorps découverts au cours des travaux de recherche d’AbCellera pourraient également être utilisés pour créer des tests de dépistage de la COVID-19, et l’entreprise travaille de concert avec plusieurs organisations mondiales afin de soutenir le développement de nouveaux outils de diagnostic qui permettront de surveiller la maladie.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *