RECRUTER PLUS EFFICACEMENT GRÂCE À L'IA

RECRUTER PLUS EFFICACEMENT GRÂCE À L'IA

Alors que les entreprises ont besoin d’embaucher rapidement en ces temps difficiles, et notamment dans les secteurs de la santé, de l’alimentation ou encore de la logistique, Valital une start-up montréalaise a mis au point une solution technologique qui permet de s’informer en quelques minutes sur le candidat, ce qui accélère considérablement le processus de recrutement.

Lancé en janvier dernier, la plateforme « Valital », contraction de « Valider les talents », se base sur l’intelligence artificielle pour analyser en temps réel les millions de données de chaque candidat sur Internet.

Recruter plus rapidement

« La recherche d’informations sur les candidats avant les entrevues prend de plus en plus d’importance. Mais cela prend du temps, car il faut aller chercher les données en ligne. Le recruteur humain va souvent s’arrêter sur la première information et probablement porter un jugement, sans nécessairement aller chercher d’autres infos. La plateforme va plus loin. Elle permet d’analyser toutes les données publiques sur Internet. Notre modèle est axé sur l’appariement des identités, la classification des articles, la crédibilité des sources, le rôle du sujet dans un article et la véracité des antécédents professionnels » explique Ronny Aoun fondateur et chef de la direction.

Comment ça marche ?

Concrètement, le candidat doit accepter l’invitation envoyée par la plateforme s’il veut que Valital transmette à l’employeur toute information publique pertinente. 

Le système va générer une confirmation automatisée de l’expérience de travail de ce dernier, et surtout analyse en temps réel si le candidat est impliqué dans des affaires de fraude, de violence, de harcèlement ou de discrimination. Cinq comportements que l’on retrouve dans les codes éthiques des compagnies. 

Le profil complet de l’individu peut être produit en quelques minutes. L’employeur décide ensuite de programmer ou pas une entrevue avec la personne qui postule. 

« On amène une nouvelle façon de faire dans le processus de recrutement. Ce qu’on touche, c’est de l’information publique. Et on ne touche pas aux médias sociaux. Rien de privé. Et puis surtout tout est basé sur la confiance. Si la plateforme envoie une invitation au candidat et qu’il la décline, je ne vais pas aller chercher des informations sur ce dernier » poursuit Ronny Aoun.

Les coûts liés aux processus de sélection des candidats seraient ainsi réduits en moyenne de 50% selon le dirigeant de Valital. 

À la question, quelles sont les limites d’un tel dispositif et comment les algorithmes font pour détecter les « fausses nouvelles » ? Ronny Aoun rétorque que l’IA permet justement d’éviter les écueils liés à la subjectivité des humains.  « La plateforme ne va jamais recommander ou faire un jugement, elle laissera la décision à l’humain. Ce n’est pas la plateforme qui va vous dire à la fin si le candidat est bon ou mauvais pour vous, c’est vous qui jugez. »

Et très belle initiative à souligner. Pour soutenir les entreprises en difficulté, Valital offre gratuitement sa plateforme de recrutement aux entreprises de première nécessité jusqu’au 31 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *