CRÉATION DE L'ESPACE IBM Q À SHERBOOKE

CRÉATION DE L'ESPACE IBM Q À SHERBOOKE

L’Université de Sherbrooke et IBM ouvrent un Espace IBM Q à l’Institut quantique, une première au Canada. 

Avec le soutien financier du gouvernement du Québec, d’un montant de 4,5 millions de dollars, l’Université de Sherbrooke possède maintenant une plateforme en calcul quantique.

Un Espace IBM Q, qu’est-ce que c’est? 

Un espace IBM Q aussi appelé IBM Q hub est un centre régional de recherche, de développement et de mise en œuvre de l’informatique quantique qui offre à ses membres un accès en nuage à la capacité de calcul quantique d’IBM. Les espaces IBM Q sont des plaques tournantes de collaborations au sein du IBM Q Network

Cet espace situé à l’Institut Quantique (IQ) donnera à ses membres l’accès exclusif aux systèmes informatiques quantiques d’IBM les plus avancés, incluant celui de 53 qubits qui est actuellement le plus gros calculateur quantique universel accessible sur le marché.

“L’Espace IBM Q à l’IQ est un outil tant pour la recherche fondamentale que pour le développement d’applications pratiques.  Nous voulons bâtir une communauté quantique d’utilisateurs à l’intersection du milieu universitaire, de l’entreprise privée et d’entreprises en émergence.” affirme Alexandre Blais, directeur scientifique de l’IQ.

CMC Microsystèmes: le premier membre de l’Espace IBM Q

L’Espace IBM Q à l’IQ peut déjà annoncer son premier membre officiel, CMC Microsystèmes, qui compte un réseau national d’universités et d’entreprises qui œuvrent dans l’innovation en micro-nanotechnologies.

CMC Microsystèmes est un organisme sans but lucratif qui gère le réseau national de conceptionMD du Canada.  CMC réduit les obstacles en matière d’adoption des technologies en créant et en partageant des plateformes technologiques.

Portée par de nombreuses percées scientifiques et techniques, l’informatique quantique est en plein essor. Le potentiel du quantique pour résoudre des problèmes dont la complexité dépasse la capacité de calcul des supers ordinateurs classiques, ouvre la voie à plusieurs champs d’applications notamment en biochimie, finance, logistique ainsi qu’en intelligence artificielle. L’expertise, la complexité et les infrastructures demeurent des obstacles importants pour la plupart des entreprises et des institutions de recherche qui désirent explorer et développer des applications basées sur le calcul quantique.

Pour obtenir plus d’informations sur l’Espace IBM Q à l’IQ, écrivez à : info.IBMQ@USherbrooke.ca 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *