[AUDIO]- UN DÉBAT MUSCLÉ POUR LE DERNIER C+CLAIR DE LA SAISON

[AUDIO]- UN DÉBAT MUSCLÉ POUR LE DERNIER C+CLAIR DE LA SAISON

Ce mardi 23 juin s’est tenue la dernière émission C+CLAIR de la saison avant l’été. Durant le direct d’une soixantaine de minutes, où il était question des enjeux liés à l’utilisation des applications de traçage de contact déployées partout dans le monde, le débat a rapidement pris une tournure relevée, avec des échanges de plus en plus musclés entre les invités. 

Le ton a rapidement été donné. Le débat, qui s’annonçait piquant puisqu’il tournait autour des questions de vie privée, a d’emblée viré au rouge vif quand le scientifique Yves Gingras (Directeur de l’Observatoire scientifique des Sciences et Technologies) a pris la parole et a commencé à attaquer frontalement les démarches des autorités et à se poser en détracteur des organisations en charge de la mise en oeuvre des applications de traçage de contact.

Invités pris à partie et l’animatrice Stéphanie Cabre doit recadrer à plusieurs reprises

L’éthicien Martin Gibert, autre invité de l’émission, a lui aussi été visé directement par les  propos du scientifique pour ses positions plus nuancées, et la troisième invitée Anne-Sophie Letellier, experte en Cybersécurité chez Crypto.Québec, et bien que critique à l’égard du déploiement desdites applications, a eu bien du mal à garder son calme et un ton mesuré face à la virulence des invectives sur le plateau.  

La vigueur des attaques était telle qu’à plusieurs reprises, la co-animatrice et rédactrice en chef de CScience IA, Stéphanie Cabre, a dû intervenir pour recadrer les discussions et se porter en faux contre certains des arguments avancés. 

Pour réécouter l’intégralité de cette émission : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *