BUS PATROL ET SES CAMÉRAS INTELLIGENTES S'INSTALLENT À MONTRÉAL

BUS PATROL ET SES CAMÉRAS INTELLIGENTES S'INSTALLENT À MONTRÉAL

Bus Patrol implante son centre de recherche et développement à Montréal et compte créer 150 emplois d’ici deux ans. La compagnie américaine installe des caméras intelligentes sur les bus scolaires pour traquer les automobilistes dangereux. La raison de ce déménagement ? L’écosystème montréalais en intelligence artificielle.

Chaque jour au Québec, un bus scolaire se fait doubler illégalement 3,8 fois en moyenne. Si l’on compte les plus de 8 000 bus de la province, cela fait un total moyen de 30 000 infractions par jour. Ce sont les chiffres avancés par Bus Patrol, une compagnie technologique qui lutte contre l’insécurité routière via sa solution de caméras intelligentes. Installées sur les bus scolaires, ces caméras filment automatiquement les véhicules qui ne respectent pas leur panneau stop ou qui ont des comportements dangereux. Après lecture des plaques, une amende est envoyée au conducteur avec les informations de l’infraction ainsi que la vidéo de celle-ci. L’entreprise croit beaucoup en cette méthode pour « éduquer » les automobilistes et leur faire prendre conscience du danger qu’ils peuvent représenter pour les écoliers. Leur solution comprend également un système d’alerte en temps réel des automobilistes jugés dangereux. L’entreprise est également engagée dans l’éducation des enfants via des outils pédagogiques leurs apprenant à rester en sécurité sur le chemin de l’école. Selon Bus Patron, les 4 000 bus équipés de leur système auraient contribué à « éduquer » plus de 12 000 automobilistes par mois.

Le Centre de développement technologique implanté à Montréal

Si plusieurs dirigeants de Bus Patron sont québécois, l’entreprise a cependant été créée et développée à Lorton dans le Maryland. Ce qui a décidé la compagnie américaine à franchir la frontière ? L’écosystème en intelligence artificielle présent à Montréal. «Le bassin de talents qualifiés en technologie et particulièrement en intelligence artificielle est tout simplement exceptionnel» explique Jean Soulière, PDG de BusPatrol, dans un communiqué. Si le siège social reste aux États-Unis, le centre de développement technologique est dorénavant implanté à Montréal. L’entreprise compte y développer de nouvelles solutions d’intelligence artificielle appliquées à la sécurité routière. Après les écoliers, l’entreprise souhaite augmenter la sécurité des passages pour piétons et accroître le respect des voies réservées pour le transport en commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *