[TIC]- Slalom ouvre un bureau à Montréal

Une bonne nouvelle en ces temps incertains. Slalom Consulting ULC va créer 80 emplois d’ici deux ans à Montréal et en confortera 20 autres grâce à un soutien financier de plus d’un demi-million de dollars de la part de Québec. Cette aide viendra renforcer la position de Montréal dans les technologies de l’information et des communications (TIC) en plus de contribuer au développement d’une expertise de pointe dans la métropole.

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, a annoncé cette semaine l’attribution d’une aide financière de 504 405 $ à Slalom Consulting ULC. Cette somme permettra la création de 80 emplois et le maintien de 20 postes dans le secteur des technologies de l’information.

Un secteur en plein essor

Créée à Denver, aux États-Unis, en 1993, l’entreprise offre à ses clients des solutions complètes pour optimiser leur utilisation des technologies liées à l’infonuagique, à l’intelligence artificielle et aux logiciels de gestion de la relation client. Sa clientèle provient de différents secteurs: financier, manufacturier, télécommunications et commerce de détail, notamment.

« Le secteur des technologies de l’information est en plein essor et ce phénomène est loin de s’essouffler, particulièrement dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Grâce au soutien financier accordé aujourd’hui, Slalom Consulting ULC pourra recruter et former du personnel, de manière à développer son bureau de Montréal. L’annonce d’aujourd’hui démontre que votre gouvernement est présent pour appuyer la croissance de nos entreprises qui misent sur le talent de travailleuses et travailleurs déterminés à développer leur champ d’expertise pour relever les nombreux défis liés à ce secteur de pointe », a déclaré Jean Boulet le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Cette enveloppe permettra à Slalom d’embaucher une équipe de professionnels de l’informatique diversifiée et complète pour travailler à son bureau de Montréal. La firme a d’ailleurs élaboré un plan de formation complet pour s’assurer de la polyvalence des personnes embauchées.

Améliorer l’adoption des technologies

Pour le directeur général de Slalom Consulting, Lionel Pimpin, les entreprises québécoises ressortiront gagnantes de cet investissement alors que plusieurs travailleurs adoptent le télétravail et ont besoin d’un coup de main pour se réorganiser.

«On veut aider les entreprises québécoises à utiliser de nouvelles technologies. Les principaux actifs d’une société de conseils, ce sont ces gens. Il faut qu’ils soient formés pour être à la pointe des dernières technologies», a-t-il indiqué.

Fondée il y a 27 ans dans le Colorado, l’entreprise Slalom a plusieurs bureaux aux États-Unis. Elle est aussi présente en Australie, au Japon ainsi qu’au Canada (Toronto et Vancouver). Montréal sera toutefois le premier bureau francophone de la compagnie.

« L’élargissement de nos activités à Montréal nous donne la chance d’offrir aux employés et aux organisations du Québec la possibilité de développer leur plein potentiel en proposant des technologies modernes », a souligné M. Pimpin.

Cette aide, a fait l’objet d’une approbation par la Commission des partenaires du marché du travail. Elle est accordée dans le cadre de la Mesure de formation de la main-d’œuvre à l’intention des entreprises, qui vise à soutenir le développement des compétences des travailleuses et travailleurs.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *