J’AI TESTÉ POUR VOUS LE HACKATHON DE JOHNS HOPKINS

J’AI TESTÉ POUR VOUS LE HACKATHON DE JOHNS HOPKINS

MedHacks est un hackathon organisé tous les ans par la célèbre Université Johns Hopkins. Il avait lieu le premier week-end de septembre. La mission des participants : développer en 46H une application répondant aux problèmes de santé les plus urgents. Et bonne nouvelle, Cscience IA y était !  

Rendez-vous pris le vendredi 4 septembre à 18h pour un long week-end de « remue-méninges », jusqu’au dimanche 16h. Les codeurs, dont je fais partie, n’ont pas raté le rassemblement virtuel. Plus de 750 personnes se sont présentées à l’événement, dont 47% de femmes. Au menu des activités : conférences, ateliers, compétition et même une soirée ludique !

 

Conférences et ateliers

Parmi les points forts de ce MedHacks, une conférence très inspirante. Celle du Dr. Po-Shen Lo. Le professeur de mathématiques de l’Université Carnegie Mellon, a présenté son application NOVID. Cet outil détecte les cas de COVID-19. NOVID retrace de manière anonyme, la proximité entre plusieurs personnes à l’aide des technologies ultrason, Bluetooth et Wi-Fi.

L’utilisateur peut ainsi voir le nombre de personnes infectées par le virus dans son réseau ainsi que le degré de connexion entre lui et une personne atteinte. Concrètement, l’utilisateur se rend compte que le risque se “rapproche” de lui et peut par conséquent prendre les mesures appropriées. Je n’ai pas été la seule à être marquée par la présentation du Dr Po-Shen. Il a suscité un réel engouement de la part de tous les participants. 

Le reste de la journée de samedi, nous avons pu assister à des ateliers sur des sujets variés en technologie et en santé. De nombreux experts ont discuté de l’utilisation de l’apprentissage profond dans le domaine de l’analyse de radiographies du thorax et des chaînes de blocs pour la gestion des données médicales. 

Compétition

Mais venons-en aux faits. Qui dit hackathon, dit évidemment compétition ! Il fallait donc bâtir un projet dans le domaine de la santé en lien avec un des thèmes proposés ci-dessous:

  • Vieillir à la maison avec résilience et ressources
  • Médecine personnalisée et basée sur les données
  • Adhésion des patients et qualité des soins dans un contexte de pandémie

Les équipes devaient soumettre leur projet avant 8h30 le dimanche matin. Dès lors, les juges sélectionnaient les 15 équipes se qualifiant pour la prochaine ronde. C’est le principe du hackaton, sortir les meilleurs prototypes en très peu de temps ! 

Avec mon coéquipier, j’ai développé un modèle prédictif permettant de classer des images de lésions cutanées en 7 catégories.  Seul hic : nous n’avions aucune expérience dans la vision par ordinateur! Il a fallu que nous apprenions à utiliser la plateforme Google Cloud et son service AutoML Vision en très peu de temps. Ce qui nous a permis d’analyser des images au moyen de puissants algorithmes. Notre modèle atteint une précision de 71% versus 14% pour une solution naïve. Spoiler : nous n’avons pas réussi à monter sur le podium… Mais l’essentiel comme on dit, c’est de participer. 

Du côté des vainqueurs, deux projets ont particulièrement retenu mon attention. Le premier est Telesafe, une plateforme en ligne permettant aux patients souffrant de problèmes de dépendance ou de santé mentale de former des groupes de soutien ; puis, PicPill, une application Android qui peut analyser une photo d’une prescription et traduire les informations dans le langage choisi par l’utilisateur. Ces deux projets résolvent des problèmes concrets, démontrant une fois de plus le potentiel illimité de l’intelligence artificielle. Les 3 meilleures équipes de chaque thème ont reçu chacune des prix de 3000 $USD, 2000 $USD et 1000 $USD.

Soirée ludique

À mi-parcours, les organisateurs avaient planifié une soirée ludique bien animée. C’était l’occasion parfaite pour les développeurs de se de se changer les idées après avoir codé 24h d’affilée. À partir de 22h, les films À couteaux tirés et Midsommar ont été présentés.

Même si MedHacks a été tenu de manière virtuelle, l’évènement a été un franc succès. Pour moi, ce fût une expérience exigeante, mais aussi très  enrichissante. À l’année prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *