QUÉBEC INVESTIT DANS LES TRANSPORTS INTELLIGENTS

QUÉBEC INVESTIT DANS LES TRANSPORTS INTELLIGENTS

Le gouvernement du Québec mise sur l’intelligence artificielle et les nouvelles technologies pour améliorer le réseau de transports.

Un montant de 5,6 millions de dollars vient d’être alloué au projet Tangente IA, qui vise à mettre au point une plateforme de données ouverte et participative destinée aux intervenants du secteur de la mobilité intelligente.

DES APPAREILS INTELLIGENTS AUX ARRÊTS DE BUS

Basé principalement sur la technologie de l’internet des objets (IdO), le projet vise à installer des appareils intelligents alimentés à l’énergie solaire.

Des capteurs et émetteurs d’informations visuelles et sonores capables de prendre des mesures comme l’affluence, la pollution atmosphérique ou le bruit aux environs des arrêts d’autobus.

Ces capteurs permettront de récupérer des données sur les conditions de mobilité des passagers, la circulation routière et l’environnement de la ville.

Des applications Web pour les opérateurs de réseaux de transport collectif, ainsi qu’une application mobile pour les usagers seront aussi disponibles.

LEADER EN MOBILITÉ INTELLIGENTE

Tangente AI est l’un des trois projets retenus par le gouvernement en vue de positionner le Québec en leader dans la mobilité intelligente. Québec avait, en effet, annoncé samedi, une enveloppe de 15 millions de dollars pour le développement de ces projets dans la sphère de l’intelligence en transport.

« Le Québec est reconnu à travers le monde pour son génie technologique et ses avancées dans des domaines de pointe comme l’intelligence en transport. En combinant leurs efforts et leurs expertises, les entreprises partenaires de ce projet mobilisateur pourront développer de nouvelles solutions innovantes qui ont le potentiel de propulser le Québec au rang de chef de file dans ce secteur d’avenir », avait alors déclaré Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation dans un communiqué.

Le coût total du projet Tangente AI est estimé à 11,6 millions de dollars sur trois ans.

Il sera réalisé par Buspas, KPI Digital, expert en intelligence d’affaires, et Enseicom, leader dans la création de mobilier urbain avec la collaboration de diverses organisations de services de transport de personnes, dont la Société de transport de Laval (STL).

« L’intégration de l’intelligence artificielle et de l’Internet des objets dans nos activités est incontournable, ce projet nous permettra d’expérimenter ces outils aux possibilités infinies », indique Guy Picard, Directeur général de la STL.