Quand l’IA nous ouvre les portes de l’univers

Le futur de l’exploration spatiale se fera grâce à l’intelligence artificielle (IA). AIxSPACE, un événement virtuel propulsé par Innovitech et Euroconsult, s’est penché sur l’apport de cette technologie pour faire face aux enjeux du domaine, avec à la clef de nombreuses retombées pour la planète bleue. 

Cette conférence inédite s’est tenue les 18 et 19 janvier et réunissait le Who’s who du milieu aérospatial à travers le monde. L’événement était très attendu, car il fait suite à plusieurs initiatives de ses organisateurs pour souligner les défis soulevés par nos ambitions spatiales. En outre, des sommités de la recherche, notamment en IA, sont venues partager leur expertise et rencontrer les donneurs d’ordre du secteur.

 

UN NOUVEAU RENDEZ-VOUS 

Parmi les commanditaires, intervenants et participants, des acteurs incontournables dans le domaine de l’IA et de l’espace, dont une quarantaine de conférenciers internationaux, et bien sûr de nombreux canadiens et québécois.

L’ événement se déroulant sur deux demi-journées, les participants ont pu se connecter tout au long de l’après-midi après les présentations. Ils avaient la possibilité de demander une rencontre avec un conférencier, et ne se sont pas fait prier. Un opportunité rare et d’ors et déjà, un succès en matière de réseautage de haut calibre.

« Un des objectifs de cet événement, c’est de stimuler les coopérations, créer les opportunités d’innovation et connecter les partenaires d’affaires potentiels entre eux » Julien Caudroit – Vice-Président Communications, Marketing et Événementiel – Innovitech

La plateforme Brella, utilisée pour orchestrer les échanges, mettait d’ailleurs l’IA à contribution pour un jumelage intelligent, avec des contacts qualifiés parmi les inscrits, basés sur les intérêts ou objectifs mutuels. 

 

DÉFIS ET POSSIBILITÉS

À l’occasion de cette grande conférence, les organisateurs ont pu dresser un état des lieux de l’intégration et de l’utilisation de l’IA dans l’espace. Plusieurs champs d’application peuvent déjà être soulignés : autonomie et traitement de la data, exploration, assistance des astronautes, soins de santé…  

« Dans le domaine spatial on a besoin de robots pour mener l’exploration, effectuer des opérations de maintenance ou d’assistance… Mais ces dernières années, un des grands enjeux dans l’industrie, c’est l’observation de la terre via les satellites. Il y a de plus en plus de satellites qui prennent des images, collectent des données et les analysent. » Nathan de Ruiter, Managing Director – Euroconsult Nord-Amérique

Des technologies utilisées pour détecter des mouvements militaires, les feux de forêts, analyser des données de réchauffement climatique, les sols pour le secteur agricole… Tout ce qui englobe le “Earth Observation”. « Après l’analyse de données, la prochaine étape avec le machine learning, ce sera de faire de la prédiction» d’après Nathan de Ruiter. 

De nouvelles formes de partenariats spatiaux vont ainsi voir le jour, qui promettent des avancés considérables et changent les perspectives, tant en dehors de notre atmosphère…  Que sur Terre! (ndlr : Pour en savoir plus sur le sujet, retrouvez notre dossier sur l’aérospatial et notre émission « L’IA DANS L’ESPACE PEUT-ELLE AMÉLIORER LA VIE DES QUÉBÉCOIS? »)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *