L’IA en entreprise : le département marketing

Dans notre série de textes portant sur l’identification des opportunités d’utilisation de l’intelligence artificielle (IA), nous vous proposons d’explorer son potentiel au service du marketing. Comme tout domaine au sein duquel les décisions sont soumises à un haut niveau d’incertitude, le marketing bénéficie considérablement des outils mis à disposition par l’IA.

Commençons, comme nous en avons maintenant l’habitude, par nous interroger sur les décisions dont le département marketing a la responsabilité. L’objectif du marketing est de créer les conditions les plus favorables à un acte d’achat. Il est donc nécessaire de décider des caractéristiques du produit, des conditions de sa présentation, de sa promotion et de son prix. Entre autres. Autant de décisions qui se heurtent à l’immense diversité des choix possibles, face à la gigantesque complexité de l’émotion humaine. Le terrain de jeu idéal pour l’IA.

5 EXEMPLES D’UTILISATION DE L’IA EN MARKETING :

1. Affiner la précision des prévisions des ventes

Les clés de la croissance se cachent dans la granularité des données. Un algorithme de segmentation non supervisé permettra d’identifier les micros-segments responsables de la majorité des profits. Des modèles de régression permettront d’identifier les facteurs liés à leur intérêt pour vos produits. Une simple projection apportera une réponse souvent précise à la question toujours délicate et déroutante de la prévision des ventes, une clé de voute de la stratégie marketing.

2. Acquérir une meilleure compréhension du marché

Avec les solutions d’IA, les spécialistes du marketing appréhendent avec souvent beaucoup de précision ce que les consommateurs pensent, disent et ressentent à propos de leur produit et ce parfois en temps réel. De même, avec l’omniprésence des médias sociaux (et de l’IA pour les analyser), il est possible de cerner l’état d’esprit, les sentiments et les humeurs des consommateurs. Un département marketing averti peut ainsi exploiter ces données en temps réel, et modifier rapidement la messagerie ou la stratégie de marque pour une efficacité maximale.

3. Optimiser les campagnes marketing

Bien qu’il existe différentes façons d’optimiser le marketing numérique, les solutions d’intelligence artificielle aident les analystes marketing à les pousser plus loin, pour une analyse plus approfondie. L’IA peut ainsi exploiter l’abondance de données sur les consommateurs, cachées dans les recherches par mots clés, les profils sociaux et autres données en ligne, pour une communication plus intelligente et plus efficace.

4. Créer des profils de consommateurs plus précis et détaillés

Cette abondance de données peut également aider à nourrir les profils de consommateurs, les « persona ».

« Les solutions d’IA fournissent au marketing une connaissance approfondie des consommateurs, de leurs gouts, de leurs habitudes et comportements, permettant ainsi de transmettre le bon message, à la bonne personne, au bon moment.» Roger Vandomme

Le secret réside dans la capture de données lors de chaque interaction avec le consommateur. Les solutions d’IA peuvent ainsi pousser ces profils encore plus loin, affiner les campagnes marketing et créer un contenu hautement personnalisé.

5. Augmenter les opportunités d’interactions avec les consommateurs

L’une des capacités avancées de l’IA est son aptitude à analyser de grands blocs de contenus ouverts et à identifier les tendances. Cela permet aux marques d’interagir directement avec les consommateurs en temps réel via des conversations ou des événements en ligne. Les « recommandeurs » sont aujourd’hui un complément indispensable aux moteurs de recherche des plateformes de commerce en ligne. Communiquer avec les consommateurs au « moment précis de la prise de décision » peut aider à influencer directement et positivement les comportements d’achats.

CONCLUSION

La masse considérable de données accessibles à travers les réseaux sociaux et les plateformes de commerce en ligne permet à la puissance de l’IA de fournir aux décideurs marketing des outils d’une puissance inégalée. On peut toutefois tomber assez vite dans la zone grise de l’intrusion et de la manipulation. Alors attention aux garde-fous éthiques !

 


Ce texte fait partie d’une série d’articles écrits par Roger Vandomme, associé principal et directeur en analyse des données au Groupe NEOS, visant à démystifier l’IA aux différents secteurs économiques en appliquant des modèles mathématiques, l’apprentissage machine et l’intelligence artificielle. 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *