Cybersécurité : une firme marseillaise prend de l’expansion à Montréal

Une société marseillaise de conseil, recherche et développement en technologies informatiques compte recruter une cohorte d’experts à Montréal pour développer sa branche spécialisée en cybersécurité en Amérique du Nord.

L’entreprise Klanik compte ainsi créer un pôle d’excellence dans la métropole et, afin d’y parvenir, celle-ci envisage de recruter 70 experts, notamment des développeurs, ingénieurs, architectes et scientifiques de données.

Ces spécialistes répondront aux besoins, « notamment en matière d’audit de sécurité et de prévisibilité qui ont augmenté avec la pandémie de COVID-19 », indique la firme.

Klanik compte déjà une équipe de 30 employés depuis son installation à Montréal il y a 18 mois.

Les spécialistes en CloudDevOps et de la cybersécurité travaillent sur des « projets d’envergures » dans ces domaines.

La réputation du Québec en matière d’intelligence artificielle (IA) a joué un rôle dans cette implantation pour cette firme qui possède des bureaux en Belgique, à Monaco et à Dubaï.

« L’écosystème technologique québécois et ses acteurs sont en avance notamment sur les enjeux relatifs à l’IA et au Big Data. Il s’agit d’une véritable occasion pour trouver les profils hautement qualifiés qui nous permettront d’atteindre nos objectifs et de briller sur des projets locaux, nationaux et internationaux », souligne par voie de communiqué Yoann Rouleau, directeur international de Klanik.

Le président-directeur général de Montréal International, Stéphane Paquet, est du même avis concernant l’attractivité de l’environnement montréalais en IA.

« L’expertise que l’on retrouve à Montréal en technologie de l’information et en intelligence artificielle est reconnue à l’échelle mondiale, et l’annonce d’aujourd’hui en est une autre preuve » -Stéphane Paquet, PDG de Montréal International

À Montréal, l’équipe de Klanik en place se consacre au développement de la clientèle dans le secteur bancaire, de l’assurance, de la télécommunication, de l’énergie et des transports, selon l’entreprise.

Créée en décembre 2011, la société de conseil répond aux besoins d’externalisation des entreprises dans les domaines de l’IT, surtout dans le processus de numérisation des organismes.

Elle compte 420 collaborateurs et 120 clients et a une forte présence en France, avec des succursales dans plusieurs villes de l’Hexagone, soit Marseille, Sophia Antipolis, Montpellier, Lyon, Paris, Lille et Toulouse.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *