ULaval attribue 100 000$ de bourses en IA

Des étudiants en intelligence artificielle (IA) et en science des données de l’Université Laval ont reçu des bourses d’excellence d’une valeur totale de 100 000 $ pour les aider à poursuivre leurs efforts, que ce soit dans des stages de premier cycle ou aux cycles supérieurs. Ce sont les étudiants étrangers qui ont reçu la part du lion dans cette initiative.

L’Institut intelligence et données (IID) avait annoncé la création de ces quatre nouvelles bourses en février dernier, qui viennent aujourd’hui bonifier les possibilités de financement pour 13 étudiants et étudiantes.

De ces quatre bourses, une est spécifiquement dédiée aux étudiants étrangers pour les exempter des droits de scolarité supplémentaires qui leur sont normalement exigés. Cette année, quatre étudiants ont raflé 20 000 $ alors qu’ils amorcent ou poursuivent des études de 2e cycle en IA ou en science des données.

Ainsi, ceux-ci payeront finalement les mêmes droits de scolarité qu’un étudiant québécois.

Une seconde bourse vient offrir un complément financier d’un an à des étudiants provenant de l’extérieur du Québec pour amorcer ou poursuivre des études aux 2e ou 3e cycle. Trois lauréats ont remporté cette aide financière de 7000 $ en 2021.

Enfin, cinq étudiants de premier cycle recevront une bourse de 4500 $, plus une compensation minimale de 3000 $ de la part de leur superviseur dans le cadre d’un stage, tandis qu’un étudiant vivant avec une situation particulière (ex. retour aux études, personnes à charge) recevra une bourse de solidarité de 7000 $ afin de poursuivre son parcours académique dans un cycle supérieur.

« Nous souhaitions que ces bourses aient un effet levier fort pour stimuler des projets d’études en IA et en science des données à l’Université Laval et force est de constater que ce fût le cas! » – Christian Gagné, directeur de l’IID

Les projets retenus touchent des champs divers d’application de l’IA et de la science des données, tant en science et génie, qu’en santé ou encore en sciences animales, ajoute Lynda Robitaille, directrice administrative de l’IID.

Inauguré en janvier 2020, l’IID de l’Université Laval réunit les milieux de la recherche et de l’innovation en intelligence artificielle et en valorisation des données de la grande région de Québec.

Ses chercheurs membres et collaborateurs font de la recherche appliquée ou fondamentale, tandis que d’autres se penchent sur les enjeux éthiques liés à ce domaine.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *