Québec annonce un fonds de 10 M$ pour l’innovation en tourisme

Faire passer le secteur touristique à l’ère du numérique est tout un défi, surtout après les ravages causés par la pandémie de la COVID-19. Le gouvernement du Québec compte donc sur un incubateur montréalais pour catapulter cette industrie vers le futur.

Afin d’améliorer la productivité et la compétitivité des entreprises touristiques, de relever les défis de main-d’œuvre et de favoriser le virage numérique, le ministère du Tourisme annonce un investissement de 10 M$ sur cinq ans pour la création d’un fonds consacré à l’innovation en tourisme.

C’est l’incubateur MT Lab qui s’est vu confier la gestion de cette somme et la mise en œuvre des différents volets du fonds.

Au lendemain d’importantes pertes financières dans ce secteur durant la crise sanitaire, le gouvernement souhaite encourager la relance et « accélérer le virage [ de l’industrie ] vers des pratiques innovantes tout en travaillant de près avec de jeunes entreprises québécoises dynamiques ».

« Nos entreprises touristiques ont maintenant accès à des solutions concrètes, développées par des gens d’ici, qui répondent autant à leurs besoins qu’à ceux des visiteurs d’ici et d’ailleurs. Avec ce fonds, nous nous donnons un important levier pour positionner le Québec parmi les destinations touristiques les plus innovantes au monde »  Caroline Proulx, ministre du Tourisme

Se déclinant en trois volets, le fonds vise à soutenir le développement de solutions innovantes, grâce à un maillage entre le milieu touristique et les entreprises.

De plus, il offrira un appui financier au développement d’entreprises incubées par le MT Lab.

Enfin, le fonds permettra de réaliser des maillages avec des organismes d’innovation régionaux, afin de les appuyer dans leurs initiatives locales.

Incubateur de startups dédiées au tourisme, à la culture et au divertissement, le MT Lab a été créé en 2017 par l’UQAM et Tourisme Montréal. Il accompagne des entreprises avec des solutions innovantes pour les acteurs de l’industrie.

BESOIN D’UNE RELANCE

L’industrie touristique a durement été frappée par la pandémie en 2020, au Québec et partout autour du monde.

L’an dernier, l’industrie québécoise a enregistré une baisse d’un peu plus de 65 % du niveau d’activité attendue, ce qui s’est soldé en pertes de recettes touristiques estimées à 11,3 G$.

La moitié de ces pertes touchent directement les secteurs de l’hébergement et de la restauration avec des baisses de revenus estimées respectivement à 2,9 et 2,7 G$.

En 2020, environ 18 millions de touristes québécois de moins que ce qui était prévu ont visité leur province, tandis que plus de 8 millions de touristes hors Québec ont annulé leur voyage.

Selon le ministère du Tourisme, la majorité des experts s’entendent pour dire qu’il faudra attendre jusqu’en 2023 pour revenir au niveau pré-COVID en termes de revenus et de visiteurs.

Pour relancer l’industrie, l’Organisation mondiale du tourisme a identifié parmi les priorités la création d’emplois à valeur ajoutée grâce aux nouvelles technologies.

Crédit photo: Flickr/Pedro Szekely

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *