Subvention fédérale : la robotique et l’IA pour faire grandir les PME d’ici

Afin d’assurer la croissance des entreprises du Québec grâce à l’innovation, le Centre de robotique et de vision industrielles (CRVI) s’est vu accorder un appui financier de 368 860 $ par le gouvernement fédéral.

C’est la secrétaire parlementaire de la ministre du Développement économique et des Langues officielles, Élisabeth Brière, qui en a fait l’annonce, lundi 31 mai.

Le CRVI, un centre collégial de transfert technologique associé au cégep de Lévis, fait appel à la recherche appliquée, au transfert technologique et à l’accompagnement dans les domaines de la robotique industrielle, de la vision numérique et de l’intelligence artificielle pour aider les entreprises.

Selon Yves Dessureault, directeur général du CRVI, ce montant permettra de financer un projet d’acquisition de matériel, dont la valeur totale s’élève à 450 000 $.

« Ces acquisitions permettront à la PME d’avoir accès à ces technologies de pointe, dans le cadre de ses projets d’innovation et de numérisation de ses procédés, contribuant ainsi à l’amélioration de sa compétitivité dans ses marchés respectifs », a souligné ce dernier.

« On s’attend à ce que le CRVI soit capable de toucher une quarantaine d’entreprises de plus par année grâce à cette subvention » – Yves Dessureault, directeur général du CRVI

Le directeur espère pouvoir aider entre autres les secteurs de l’alimentation, pharmaceutique et du soudage robotisé avec ce coup de pouce de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec (DEC).

Les fonds ont été consentis en vertu du programme Croissance économique régionale par l’innovation de DEC.

« L’innovation est un véritable moteur économique qui génère la croissance dont profitent les entreprises et les collectivités. L’appui au CRVI va dans ce sens; l’aide technique offerte aux entreprises manufacturières permettra la création et la commercialisation de produits novateurs », a déclaré Élisabeth Brière, députée de Sherbrooke et secrétaire parlementaire de la ministre du Développement économique et des Langues officielles.

Fondé en 1984, le CRVI compte sur une équipe d’experts multidisciplinaires et sur des infrastructures de recherche comprenant des équipements industriels et des laboratoires à la fine pointe de la technologie.

Crédit photo: Gracieuseté CRVI

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *