Un nouveau fonds pour les entreprises innovantes d’ici

Un nouveau fonds d’investissement pour accélérer les entreprises innovantes du Québec voit le jour. D’une hauteur de 64 M$, la deuxième mouture du fonds Anges Québec Capital (AQC) vise à « propulser les jeunes pousses québécoises » qui ont des « ambitions de croissance à l’international ».

Avec plus de 150 M$ sous sa gestion, AQC Capital est un fonds de capital de risque qui accompagne les entreprises, aux différents stades de l’amorçage et du démarrage, qui évoluent principalement dans les secteurs des technologies propres, médicales, financières et industrielles, de l’intelligence artificielle et du logiciel.

AQC a lancé sa première version des Anges, avec un capital de 86 M$, en 2012. Ce fonds a permis de soutenir plus d’une cinquantaine d’entrepreneurs comme BonLook, MIM’s, Moka et Sportlogiq.

Le fonds Anges Québec Capital II est commandité par Investissement Québec, Teralys Capital en collaboration avec la Caisse de dépôt et placement du Québec, le Fonds de solidarité FTQ, Fondaction et Finalta Capital.

En plus des sommes versées aux jeunes pousses, AQC Capital propose de l’accompagnement aux entrepreneurs grâce à ses « anges investisseurs » qui s’impliquent et mettent à contribution leurs expériences et leurs réseaux.

La liste de ces experts inclut Serge Beauchemin, associé directeur chez AQC Capital et personnalité de l’émission Dans l’œil du dragon.

« [Cette] annonce […] envoie un signal fort aux entrepreneurs créatifs et ambitieux qui ont des projets d’affaires solides et qui ont soif de conquérir le monde : AQC Capital est là pour leur donner l’élan dont ils ont besoin pour développer, prospérer et devenir des moteurs pour l’économie du Québec »-Serge Beauchemin, associé directeur, AQC Capital

Selon l’entrepreneur, en s’ouvrant davantage sur l’écosystème québécois et sur le réseau de co-investisseurs potentiels de partout au Canada, AQC Capital pourra mobiliser plus d’acteurs capables de propulser les entreprises d’ici.

La pandémie, la lutte contre les changements climatiques, le virage technologique des entreprises et la pénurie de main-d’œuvre : ce sont là des défis que devront relever les entrepreneurs québécois, selon Janie C. Béïque, présidente et cheffe de la direction, Fonds de solidarité FTQ.

« Grâce au nouveau fonds d’AQC Capital, plusieurs entrepreneurs innovants auront accès au financement nécessaire pour réaliser leurs ambitions et bâtir l’économie de demain. S’investir pour une meilleure société, c’est aussi appuyer les jeunes pousses avec du capital de risque pour qu’elles puissent changer le monde », a insisté cette dernière.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *