Les Canadiens « laxistes » avec leur sécurité sur internet

Employez-vous toujours un mot de passe différent pour chacun de vos comptes sur internet? Vous assurez-vous que toutes les applications que vous utilisez sont sécuritaires? Si tel est le cas, vous faites partie d’une minorité de Canadiens qui surfent sur le web. En effet, un récent sondage démontre que la population n’a pas profité de la pandémie pour adopter de bonnes habitudes de cybersécurité en ligne, bien au contraire.

La société IBM a récemment publié les résultats de ce sondage, mené auprès de 1000 individus en mars dernier, dans lequel on apprend que les consommateurs canadiens « accordent la priorité à la commodité plutôt qu’à la sécurité et à la confidentialité [ de leurs ] données ».

Étonnement, ce sont les plus jeunes générations qui font fi des précautions recommandées pour assurer la protection de leurs informations personnelles.

En effet, 74 % des Canadiens réutilisent les mêmes identifiants de connexion qu’ils ont déjà utilisés pour d’autres comptes au fil du temps, tandis que 36 % des Canadiens utilisent toujours ou la plupart du temps les mêmes identifiants.

De plus, 22 % des millénariaux sont plus susceptibles de toujours réutiliser les mêmes identifiants, comparativement à 14 % des membres de la génération X et à 8 % des baby boomers.

Enfin, 24 % des Canadiens et 36 % des membres de la génération Z préféreraient utiliser une application potentiellement non sécuritaire pour passer une commande plutôt que de se rendre dans un lieu physique ou de faire une commande téléphonique.

Cette tendance est expliquée par Ray Boisvert, partenaire associé des services de sécurité d’IBM Canada, ex-directeur adjoint du Service canadien du renseignement de sécurité et conseiller provincial en matière de sécurité pour l’Ontario.

« Les moins de 35 ans ont évolué avec la technologie et ils sont plus susceptibles d’avoir des vies reliées en ligne. La frontière entre le travail, la vie sociale et familiale est moins définie pour eux, ce qui fait en sorte qu’ils utilisent les mêmes comptes et les mêmes mots de passe pour toutes ces situations », souligne-t-il.

Ce dernier croit que la surcharge de changements au niveau de la sécurité en ligne, les mots de passe complexes exigés poussent les gens à réutiliser les mêmes codes d’entrées sur plusieurs plateformes.

LA PANDÉMIE N’A PAS AIDÉ

Toujours selon le sondage, la pandémie n’aurait pas freiné l’usage des services en ligne.

Effectivement, il y a eu une explosion du nombre de comptes numériques durant les 18 mois derniers, car les Canadiens ont en moyenne créé cinq nouveaux comptes sur internet.

L’engouement pour le magasinage en ligne, les commandes de services alimentaires et la vidéoconférence constituent les catégories de comptes numériques les plus populaires.

Encore une fois, ce sont les moins de 35 ans qui forment le groupe ayant créé le plus de nouveaux comptes en ligne, soit environ sept chacun.

Pis encore, le confinement a été une occasion en or pour les pirates informatiques.

« Pendant que les gens s’inquiétaient à propos de l’avenir, on a vu quelques mois après le début de la pandémie que le crime organisé a profité de la situation. Ils ont créé plusieurs façons pour tromper les gens. On a vu une forte croissance d’incidents impliquant des rançongiciels et des arnaques », insiste M. Boisvert.

Celui-ci rappelle qu’il est essentiel de créer des comptes différents avec des mots de passe uniques chaque fois que l’on s’inscrit à un service en ligne, et qu’il ne faut jamais partager ses informations personnelles sur internet, même avec un membre de sa famille.

Crédit photo: Pexels/Mati Mango

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *