Québec annonce 2 M$ pour la recherche quantique

Le gouvernement du Québec désire faire de la province une figure de proue de la quantique, cette forme novatrice d’informatique qui pourrait ouvrir la porte à d’importantes avancées dans le numérique.

Le ministre des Finances, de l’Économie et de l’Innovation, Eric Girard, a récemment annoncé l’attribution d’aides financières totalisant 2 millions de dollars pour appuyer la réalisation d’initiatives dans le domaine des technologies quantiques.

Ces initiatives ont pour objectif de renforcer la capacité de la recherche exploratoire, fondamentale et appliquée du Québec en sciences quantiques en soutenant ses secteurs de force, notamment l’information, les matériaux et la photonique quantiques.

Elles visent également à mobiliser les entreprises autour du développement et de l’adoption des technologies quantiques, et à accélérer la création et la croissance de jeunes entreprises innovantes dans ce domaine. 

« Notre gouvernement veut faire reconnaître le Québec comme un leader des technologies quantiques, au Canada comme à l’international. Celles-ci permettent aux entreprises d’être plus concurrentielles sur les marchés mondiaux, en plus de servir de levier de développement économique au Québec », a indiqué par communiqué M. Girard.

INCUBATEURS ET PROJETS EN ENTREPRENEURIAT

De la somme accordée, 1,5 M$ iront à la formation d’un partenariat d’incubateurs et d’accélérateurs chez ACET-Banque Nationale et à l’embauche de chargé de projet en entrepreneuriat quantique chez Centech.

Une partie de cet argent a déjà été versée à Entrepreneuriat Laval pour le lancement en 15 octobre 2020, de Quantino, un nouvel incubateur spécialisé en hautes technologies, ainsi que pour la tenue d’un camp d’entraînement en technologies quantiques du 6 avril au 26 mai 2021.

Deux autres enveloppes de 200 000 $ ont été versées à l’Université de Sherbrooke et Numana pour l’embauche d’un responsable de la stratégie et du développement de Québec Quantique.

Enfin, 100 000 $ sont allés au Ministère des Relations internationales et de la Francophonie pour la création de contenus vulgarisateurs destinés aux chefs de poste et aux employés du réseau des représentations du Québec à l’étranger, et d’outils de communication et de promotion des technologies quantiques québécoises à l’international « afin de sensibiliser certains marchés et partenaires potentiels à l’excellence du Québec dans ce domaine ».

Les sciences quantiques, qui décrivent le comportement de la matière à l’échelle microscopique, permettent désormais de lire et de manipuler l’état de la matière et de la lumière à l’échelle subatomique. Elles entraînent une nouvelle génération de technologies, appelées technologies quantiques, dans des champs aussi variés que le calcul (ordinateur quantique, simulateur quantique), la détection (capteurs), les communications (cryptage quantique) et les matériaux innovants (propriétés quantiques nouvelles, microfabrication).

Crédit photo: Pexels/IBM research

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *