McDonald’s veut remplir ses cuisines à l’aide d’une IA

Afin de pourvoir rapidement un millier de postes partout au Québec, la chaîne de restauration rapide McDonald’s du Canada et ses franchisés ont récemment fait la promotion d’un nouvel outil d’intelligence artificielle (IA) de recrutement.

Olivia, un produit de la firme Paradox, est une IA conversationnelle qui permet aux employés actuels de l’entreprise de recommander à leurs connaissances des postes vacants à l’aide d’un simple texto.

La personne recommandée peut alors remplir la demande d’emploi, qui sera ensuite examinée par le gérant responsable de l’embauche.

L’année dernière, Olivia a aidé McDonald’s du Canada et ses franchisés à générer 1 784 recommandations.

Cette application est utilisée par d’autres grandes corporations dans leurs efforts de recrutement, incluant Unilever, Nestle et CVS Health.

L’application Olivia de Paradox est utilisée par McDonald’s pour recruter ses employés. Crédit photo: (Groupe CNW/McDonald’s Canada)

« McDonald’s et ses franchisés cherchent sans cesse à élargir leur équipe. À l’heure actuelle, nous avons des milliers de postes vacants partout au Canada. Olivia, notre nouvel assistant conversationnel facilite la tâche plus que jamais aux employés d’un restaurant McDonald’s qui veulent recommander un ami et attirer dans l’équipe des personnes énergiques et motivées afin que nous bâtissions un avenir stimulant ensemble », a indiqué par communiqué Stephanie Hardman, chef des Ressources humaines de McDonald’s du Canada.

L’entreprise voit dans cette application un « premier pas vers un nouveau système d’embauche à la fine pointe, s’inscrit dans le cadre d’une vaste transformation de l’expérience employé chez McDonald’s qui fera progresser la marque dans l’ère numérique ».

PÉNURIE D’EMPLOYÉS

McDonald’s et ses franchisés comptent près de 100 000 employés au Canada. Plus de 90 % des 1 400 restaurants canadiens sont détenus et gérés localement par des entrepreneurs indépendants.

Depuis le début de la pandémie, la chaîne de restaurants fait des pieds et des mains pour trouver des travailleurs prêts à s’affairer dans ses cuisines partout dans le monde, y compris aux États-Unis.

Outre les innovations du numérique, le géant de l’industrie du burger s’est tourné vers les jeunes pour trouver sa main-d’œuvre.

En effet, une succursale dans la ville de Medford en Oregon a ouvert ses postes aux adolescents de 14 et 15 ans, apprenait-on il y a quelques jours dans un article de Business Insider.

De retour chez nous, il n’y a pas que McDonald’s qui peine à trouver des employés depuis la COVID-19.

Les plus récentes statistiques d’emploi Québec sont révélatrices à ce sujet. Le dernier Bulletin des postes vacants au Québec rapporte que « selon l’Enquête sur les postes vacants et les salaires (EPVS) de Statistique Canada, le nombre total de postes vacants était en hausse de 18 455 (+14,4%) à 146 865 au Québec entre le premier trimestre de 2020 et celui de 2021.

Le Québec affichait plus du quart (26,5%) des postes vacants au Canada au premier trimestre de 2021 contre seulement 22,5% des emplois salariés. Le taux de postes vacants a atteint un sommet à 4,2%.

Crédit Photo: Pexels/FreeStockOrg

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *