The Blockchain Group s’installe à Montréal

Une entreprise française spécialisée dans la blockchain ouvre de nouveaux bureaux à Montréal afin de profiter de l’expertise en intelligence artificielle (IA) qui y est présente pour développer ses solutions.

The Blockchain Group lance son Centre de recherche Blockchain de Montréal et souhaite recruter dans les trois prochaines années une centaine de « profils commerciaux et consultants spécialisés dans les domaines de la blockchain et de la Data Intelligence ».

Qu’est-ce que la blockchain ?

La blockchain ou chaîne de blocs est une technologie qui permet la création de bases de données transparentes, disposant d’un haut niveau de sécurité et fonctionnant sans organe central de contrôle. Ainsi, chaque information inscrite au sein de ces bases de données ne peut être modifiée ou falsifiée par un participant à la transaction ou un tiers.

La blockchain est aussi à la source de la plupart des cryptomonnaies (incluant le bitcoin) c’est-à-dire des devises numériques décentralisées.

Effectivement, l’IA permettrait de réduire l’empreinte écologique de la blockchain, un enjeu important lorsqu’on considère que les cryptomonnaies les plus populaires consomment globalement plus d’électricité que certaines nations.

Les contrats intelligents en langage naturel et les techniques de surveillance de la blockchain feront aussi partie des premiers axes de recherche du laboratoire.

« Nous remercions Montréal International et Investissement Québec pour leur soutien dans cette phase d’implantation : leur aide nous a permis de mettre en place ces structures en un temps record, a déclaré par communiqué Lionel Rigaud, Directeur de la stratégie digitale, The Blockchain Group. En effet, cette ville dispose d’un écosystème extraordinaire sur les aspects Data, Intelligence Artificielle et blockchain, formalisé par la présence d’instituts de recherche renommés, d’incubateurs et d’un appui public dans ce domaine. »

De plus, l’entreprise espère étendre à partir de son centre montréalais ses activités de service ainsi que la commercialisation sur le continent américain des plateformes blockchain et Data Intelligence.

« Ce Centre de recherche vient rehausser l’envergure de notre secteur des hautes technologies et confirmer que Montréal est un pôle enviable sur la scène mondiale » -Stéphane Paquet, Président-directeur général de Montréal International

Le développement de la chaîne de blocs pourrait avoir des applications dans d’autres secteurs, surtout en cybersécurité, sa technologie étant réputée pour être difficile à pirater.

Crédit photo : Pexels / Alesia Kozik

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *