Next AI : 7 bonnes raisons de faire partie de la cohorte 2022

Si vous souhaitez faire partie des 30 jeunes pousses, s’appuyant sur l’intelligence artificielle (IA), qui verront leur développement s’accélérer dès l’année 2022, vous devez déposer votre dossier de candidature avant le 12 décembre.

Quels sont les points communs entre Airudi, Tastet et Walo ? Outre le fait que ces entreprises québécoises utilisent l’IA pour déployer leur activité, toutes trois ont fait partie soit de la session 2020, soit de la cohorte 2021 de Next AI Montréal ou de CDL-Montréal, les deux programmes phares opérés par l’École des dirigeants de HEC Montréal et financés par le Ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec (MEI).

Ces deux programmes ont, certes, pour vocation première de renforcer les bases de ces petites entreprises dans leur phase de lancement : dix millions de dollars ont ainsi été versés sur cinq ans depuis 2017. Mais, parallèlement, ils portent en leur sein d’autres missions plus ambitieuses : permettre aux entreprises qui utilisent l’IA d’affronter des croissances rapides lors de leur propulsion sur des marchés internationaux.

DÉJÀ PLUSIEURS SUCCÈS !

Ainsi, Airudi, est une RHTech qui utilise l’intelligence artificielle et l’expertise de l’apprentissage machine, a participé pour sa part à CDL 2020 et a vu ses revenus atteindre plusieurs millions cette année.

La société Tastet a connu le même effet d’amplification ! Le guide interactif des meilleures tables et boissons locales à Montréal escompte des revenus de 600 000$ pour l’année fiscale en cours.

Quant à WALO, elle a lancé WALO Plug, son premier produit et a conclu un partenariat avec une grande banque pour lancer des cartes Mastercard prépayées à destination des adolescents. Cette société de technologie financière aide les parents à apprendre à leurs enfants à gérer leur argent grâce à des allocations, des règles de comportement et des jeux.

« Les 80 entreprises que nous avons soutenues depuis trois ans, ont pu lever au total 10 millions de dollars de financement et créer plus de 273 emplois. C’est d’ailleurs, 6,5 millions de dollars en revenus que ces entreprises ont généré, en 2021 seulement. » – Simon Dandavino, Directeur des opérations, Next AI

7 BONNES RAISONS DE PARTICIPER À NEXT AI

Trois histoires, trois succès rendus possibles par un coup de pouce à trois dimensions : financière, humaine, logistique… Mais, de quel appui précis les 30 entreprises sélectionnées pourront-elles bénéficier ?

  • 25 000$ versés à chaque entreprise sélectionnée. Néanmoins, pour cette quatrième édition, un mode hybride va être privilégié. 20 entreprises, sur les 30 sélectionnées, participeront au programme complet en personne et recevront, comme à l’accoutumée, 25 000$.

«  Cette année, nous permettrons aussi à une dizaine d’entreprises de suivre le programme à distance tout en bénéficiant d’une subvention de 10 000$, explique Simon Dandavino, Directeur des opérations à Next AI – Montréal. Ces entreprises qui sont plus avancées dans leur développement devront maîtriser des thématiques abordées au cours de nos formations.» Ces dernières, souvent localisées hors de Montréal, sont plus autonomes et auront l’obligation d’assister en présentiel à trois « moments » phares durant l’année.

  • Un programme impliquant la mise à disposition de bureaux gratuits pendant six mois.
  • L’accès à du mentorat interne effectué par des venture managers , des employés de Next AI qui sont pour la plupart d’anciens investisseurs ou entrepreneurs.
  • L’accès à plus de 60 mentors bénévoles de haut niveau. Chaque entreprise pourra s’appuyer sur trois d’entre eux.
  • L’accès à un scientifique en résidence. Il s’agit d’un étudiant en IA pour l’essentiel.
  • L’accès à des ateliers : en tout, 150 heures de cours obligatoires seront proposées, en 2022, à chaque entreprise candidate.
  • La possibilité de développer un réseau interne avec les membres des cohortes et un réseau externe avec les multiples partenaires sollicités soit annuellement au cours des « Rencontres investisseurs », soit avec les investisseurs qui souhaitent être mis en relation avec les jeunes pousses afin de les financer.

Ainsi, 150 rencontres ont été sollicitées par les investisseurs en 2021.

QUELS SONT LES PRÉREQUIS POUR POSTULER À NEXT AI ?

150 entreprises candidates sont susceptibles de poser leur candidature car il s’agit d’un programme prisé par les jeunes entrepreneur.e.s. Pourtant, seules celles qui répondent aux critères suivants pourront espérer y participer : d’abord, l’entreprise doit s’engager à s’investir à temps plein pendant les six mois que dure Next AI. Son projet doit avoir à peine franchi l’étape de la découverte ou celle de la validation.

Ensuite, l’IA ou le traitement de données doivent être au cœur du fonctionnement de l’entreprise ou de son modèle d’affaires.

Enfin, le potentiel de développement international est aussi une condition sine qua non.

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 12 décembre. Les résultats relatifs à la cohorte 2022 seront connus le 21 mars prochain.

Lien vers la vidéo de présentation du programme Next AI : https://www.youtube.com/watch?v=AZPEgyyU9Xk

 

Crédit photo : Next AI/ Claudia Loutfi /Julien Roy, PDG et de Neural Drive, présente son entreprise lors de la Journée des entreprises Next AI, 2021