LE FORUM IA QUÉBEC ANNONCE LE LANCEMENT DE SES ACTIVITÉS

LE FORUM IA QUÉBEC ANNONCE LE LANCEMENT DE SES ACTIVITÉS

Ce mercredi 16 septembre ont été officiellement lancées via les réseaux sociaux les activités du Forum IA Québec (le « Forum »). Un organisme sans but lucratif qui existe depuis quelques mois déjà et dont la mission émane de la Stratégie québécoise en IA. L’objectif initial de cette Stratégie, énoncée en 2018, visait à mettre sur pieds une grappe en IA au Québec. Deux ans plus tard, l’organisme résume sa raison d’être dans le fait de “rassembler les forces vives de l’écosystème québécois en intelligence artificielle pour accroître le développement économique et social de l’ensemble du Québec“.

Favoriser l’élaboration de politiques de soutien de l’IA au Québec 

L’organisme entend mener la concertation des acteurs du milieu et leur mobilisation autour de projets communs, en créant des activités de vigie et de réflexion stratégique pour favoriser le rayonnement de l’écosystème au Québec, au Canada et à l’étranger. Une mission qui vise à accompagner les acteurs gouvernementaux dans leurs efforts d’adoption de l’intelligence artificielle socialement responsable et dans l’élaboration de politiques visant à soutenir le secteur sur le plan économique.

Le nouveau président du conseil d’administration du Forum IA Québec, Pierre Boivin, qui est aussi le PDG depuis 2011 de Claridge, la société d’investissement de l’homme d’affaires Stephen Bronfman, résume la démarche de son organisme comme un ensemble de « mécanismes permettant [au Québec] de s’ajuster avec rapidité et souplesse aux avancées scientifiques, à l’émergence de nouveaux acteurs et à l’évolution des meilleures pratiques ».

Une vitrine de l’IA en développement

Le Forum souhaite notamment et en premier lieu mettre sur pieds d’ici l’an prochain la première Vitrine québécoise de l’IA pour rassembler l’information sur les ressources disponibles aux acteurs de l’écosystème en IA et favoriser leur mise en relation.

Avec ce projet, les dirigeants du Forum entendent permettre à un plus grand nombre d’acteurs de prendre le virage de l’IA, et de renforcer le positionnement du Québec comme endroit “où il est facile et intéressant de faire de l’IA“.

Vous pouvez en apprendre plus et les suivre sur leurs différents médias sociaux :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *