Certains candidats proposent d'améliorer l'attraction de talents étrangers

Certains candidats proposent d'améliorer l'attraction de talents étrangers

Lors du Bar des sciences présenté par l’ACFAS en début de semaine, notre journaliste Laurence Pinard a recueilli au micro de CScience les propositions de certains candidats en lice dans la campagne électorale provinciale. Ils suggèrent des solutions pour optimiser l’attraction des talents étrangers au Québec.

Au menu, le point de vue de  Jean-François Roberge (CAQ) et Dieudonné Ella Oyono (PQ) pour attirer les talents scientifiques étrangers. Les deux autres partis (PLQ et QS) ont été sollicités pour donner leur avis, mais n’ont pas donné suite à nos demandes. 

One Comment
  1. Ouais. Ça veut dire AUSSI vider les pays pauvres ou émergents des “talents” qu’ils ont payé pour développer…

    OUI… je sais. N’ont qu’à s’arranger pour les garder. Et puis, s’ils ne viennent pas chez nous, ils iront ailleurs de toute façon. Sans doute. Hélas.

    Mais moralement, je vois une différence entre accueillir ceux qui demandent à venir et aller faire de la séduction chez eux pour les encourager à partir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *