Montréal se distingue pour sa stratégie d'attraction des investissements étrangers

Montréal se distingue pour sa stratégie d'attraction des investissements étrangers
Le Grand Montréal remporte le prix de la meilleure stratégie d’attraction des investissements étrangers du FDI Magazine (Financial Times)..

Le Grand Montréal arrive en tête d’un classement des Digital Economies of the Future, consacré aux secteurs du numérique. La métropole a gagné sa place au sommet grâce à sa haute concentration d’emplois dans le secteur numérique et à la vitesse de croissance de celui-ci. Le FDI Magazine souligne également que le gouvernement québécois a lancé la première stratégie numérique de la région tôt en 2018 et a annoncé qu’il investirait dans des services internet visant à aider l’augmentation des compétences des citoyens en TI, et à créer un environnement compétitif et novateur pour les affaires.

« Nous sommes fiers de cette distinction, particulièrement dans le contexte d’une concurrence accrue entre les grands centres urbains, puisqu’elle constitue une reconnaissance mondiale de notre travail d’attraction et de rétention des investissements étrangers à haute valeur ajoutée. Notre stratégie repose principalement sur la promotion de nos secteurs de pointe, dans lesquels se retrouvent une masse critique de talents hautement qualifiés, une forte concentration de joueurs mondiaux, une communauté de start-ups en pleine effervescence et de nombreux centres de R-D spécialisés.»M. Hubert Bolduc, président-directeur général de Montréal International.

Fort de cette stratégie, Montréal International a appuyé les projets d’implantation ou d’expansion de 48 sociétés étrangères dans le Grand Montréal, représentant des investissements directs de 2,025 G$, en hausse de plus de 50 % par rapport à 2016. Près de 40 % de ces résultats étaient issus du secteur numérique avec l’arrivée de géants mondiaux tels que Facebook, Google, DeepMind, Thales (CortAIx) et DNEG.

La métropole québécoise s’est hissée au haut de la liste en se démarquant, notamment, de New York (États-Unis), Toronto (Canada) et Hambourg (Allemagne).

Pour accéder aux détails du classement, c’est ici.

SOURCE : Techno Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *