Les sciences de la vie sont en quête d'entrepreneurs

Les sciences de la vie sont en quête d'entrepreneurs

Les sciences de la vie et les technologies de la santé sont un domaine en pleine effervescence qui a besoin d’entrepreneurs!

Montréal se classe en 10e position nord-américaine dans le domaine des sciences de la vie et des technologies de la santé (SVTS). Le secteur regroupe près de 600 entreprises et organismes dans le grand Montréal, fournissant de l’emploi à 41 000 personnes. Un domaine en pleine croissance, mais qui a maintenant besoin d’entrepreneurs scientifiques.

Notre journaliste, Jessica Hébert, s’est entretenue avec Frank Béraud, le président directeur général de Montréal InVivo, et avec Denis Deblois, professeur à la faculté de pharmacie de l’Université de Montréal pour comprendre ce besoin de former des entrepreneurs scientifiques. Vous pouvez entendre leurs commentaires dans la chronique terrain de CL’Hebdo de ce jeudi 8 novembre:

Plus seulement une carrière universitaire

Depuis quelques années, les chercheurs ne voient plus la carrière universitaire comme seule option. C’est maintenant seulement 10 % des étudiants qui ont un doctorat en sciences de la vie qui vont travailler pour les universités. La plupart se tournent maintenant vers les centres de recherche, les grandes compagnies et de plus en plus vers les « start up ».

Pour le professeur Denis Deblois, les programmes universitaires offrent encore très peu de formation en gestion d’entreprise, les scientifiques sont encore trop formés de manière technique ou scientifique. À leur arrivée dans les PME, ce manque de connaissance en gestion se fait sentir.

« On a besoin de gens qui comprennent les enjeux, qui peuvent penser de façon stratégique. Nos chercheurs ont peu de formation en propriété intellectuelle, en capital de risque, en investissement ou en structure de compagnie. » – professeur Denis Deblois.

Programme de développement de l’entrepreneuriat  en sciences de la vie

La faculté de pharmacie de l’Université de Montréal, le centre des dirigeants John-Molson de l’Université Concordia et Montréal InVivo ont mis en place un programme de développement de l’entrepreneuriat en sciences de la vie offert à temps partiel. Le programme, qui  a été lancé l’an dernier, recrute présentement des étudiants pour sa 2e cohorte qui débutera en février.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *