Atelier en conseil scientifique au gouvernement

Atelier en conseil scientifique au gouvernement

Il y a quatre ans, l’International Network for Government Science Advice (INGSA) a décidé d’organiser une série d’ateliers afin de renforcer les capacités de certains pays en matière de conseil scientifique aux gouvernements. Alors que dans les premières années, les pays visés étaient principalement des pays de l’hémisphère Sud, l’INGSA a commencé à développer des formats d’ateliers pour des pays occidentaux (Danemark, Allemagne, Grande-Bretagne). Dans ce contexte, en tant que vice-président de l’INGSA, le scientifique en chef du Québec a décidé d’organiser un atelier au Québec, pour sa communauté.

Car en effet, les membres des gouvernements ont besoin de connaissances scientifiques et de données probantes pour prendre des décisions éclairées et élaborer des politiques publiques. Dans plusieurs cas, la communauté de recherche est en mesure de répondre à ces besoins, mais encore faut-il que les liens se soient bien établis entre les milieux scientifiques et gouvernementaux, en particulier pour des enjeux nécessitant la collaboration de différents ministères.

C’est dans ce contexte que s’est tenu, le 28 mars dernier, un atelier de formation menant à une réflexion sur la prise de décision éclairée par les faits et données probantes. Pendant une journée, une cohorte d’une cinquantaine de participantes et participants, pour moitié issus des gouvernements municipal et provincial et pour moitié issus de la communauté de recherche, a traité une étude de cas fictive dans laquelle chercheurs et décideurs sont amenés à interagir. 

Pour en apprendre plus sur les détails de cet atelier, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *