De nouveaux algorithmes au service de la finance

L’Université de Sherbrooke vient de conclure un partenariat avec la firme en intelligence d’investissement  Laplace Insights afin de concevoir de nouveaux algorithmes mieux adaptés pour prédire les variations des marchés financiers.

Le défi cœur du partenariat est d’allier l’intelligence artificielle et l’intelligence humaine pour prévoir les mouvements des marchés financiers.

L’utilisation de l’intelligence artificielle dans la gestion de portefeuille n’en est encore qu’à ses débuts, mais déjà son utilisation retient l’attention de nombreux experts du milieu financier.

En effet, des milliers de facteurs financiers et économiques influencent le cours des marchés, incluant les dynamiques économiques des différents pays, les politiques gouvernementales, les interventions des banques centrales et l’environnement.

Depuis 3 ans, les équipes de Laplace Insights travaillent avec le professeur-chercheur Shengrui Wang au département de l’informatique de la Faculté de sciences de l’UdeS.

Son expertise en IA lui permet de créer des algorithmes plus performants pour exploiter les données qui influencent le cours des marchés financiers.

« Par nos activités de recherche, nous développons des algorithmes spécialement conçus pour nous adapter à des situations nouvelles et incertaines sur les marchés, et pour tirer des apprentissages importants de celles-ci. Cela est particulièrement pertinent, étant donné les bouleversements économiques majeurs que nous subissons actuellement en raison de la pandémie de COVID-19 », affirme le professeur Shengrui Wang.

Mieux gérer les risques 

18 étudiants au baccalauréat, en maitrise et au doctorat en informatique, mathématique, finance et en génie informatique ont contribué au projet depuis sa création dans le cadre de stages ou membres du personnel de recherche.

Pour sa part, Jean-Luc Patenaude, président de Laplace Insights, souligne que l’utilisation de l’intelligence artificielle en gestion de portefeuille s’avère très prometteuse afin de gérer les risques de marché. 

« Nos clients et partenaires au Canada et aux États-Unis se réjouissent des résultats du projet, car ceux-ci leur fournissent de précieuses informations pour mieux évaluer les possibilités, les risques et les incertitudes des marchés financiers », indique-t-il.

 

Bas de vignette : Le Pr Shengrui Wang, du Département d’informatique de la Faculté des sciences de l’UdeS, Jean-Marc Patenaude, président de Laplace Insights, et le Pr Guy Bellemare, du Département de finance de l’École de gestion de l’UdeS.
 
Photo : Michel Caron – Université de Sherbrooke
Un commentaire
Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *