Le groupe pharmaceutique Servier lance son hub en IA à Montréal

Le groupe pharmaceutique français Servier va ouvrir un hub en intelligence artificielle à Montréal au sein du Centech, incubateur de startups affilié à l’École de technologie supérieure (ÉTS).

Servier compte 22 000 employés dans le monde et vend ses produits dans 150 pays. La création de ce hub en IA s’inscrit dans une volonté de transformation numérique du géant pharmaceutique.

L’entreprise s’est installée au Québec en 1978 et y emploie 182 personnes. Ses traitements se focalisent sur les secteurs de l’oncologie, le diabète, la cardiologie et les maladies veineuses chroniques.

“La création de ce hub devrait représenter un investissement de près 3 millions $ du groupe Servier.”

Cette antenne en IA du groupe Servier dans le programme d’innovation ouverte Collision Lab du Centech va être une première à l’international pour le groupe. Elle vient compléter la structuration d’une équipe « data », au niveau du Groupe, qui sera notamment en charge du développement d’initiatives dans le domaine de l’IA.

Le hub est spécialisé sur les sujets de R&D pharmaceutique. Le partenariat avec le Centech, reconnu pour son expertise dans les technologies médicales et l’application de solutions IA, va permettre à l’équipe de Servier d’accélérer la découverte, le développement et la mise à disposition de nouvelles solutions thérapeutiques.

AVANCER LE DÉVELOPPEMENT DE NOUVELLES SOLUTIONS THÉRAPEUTIQUES

La collaboration au sein du hub aura pour but de promouvoir, établir et entretenir des interactions et des collaborations entre les acteurs de l’écosystème québécois et les équipes internationales de R&D de Servier. L’objectif est également d’accélérer l’adoption et l’adaptation des outils de l’intelligence artificielle aux activités de R&D du groupe Servier, et d’établir des liens avec les agences règlementaires canadienne et américaine dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Servier sera en mesure d’assurer une présence et une veille concurrentielle au sein de l’écosystème de Montréal, l’un des plus réputés et dynamiques au monde dans le secteur de l’intelligence artificielle.

La création de ce hub devrait représenter un investissement de près 3 millions $ du groupe Servier pour permettre le financement d’accords partenariats et de codéveloppement avec des startups locales, ainsi que le recrutement potentiel d’experts.

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *