L’impact de l’IA sur la créativité numérique

L’abolition des tâches répétitives liée à l’automatisation pourrait conduire à des pertes d’emploi en cinéma et en télévision, mais du même souffle permettre aux talents créatifs de déployer encore plus leurs ailes en se concentrant sur l’essentiel.

Dans le but d’y voir clair sur les impacts de l’IA dans son secteur d’activité, le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec organise le premier Symposium dédié aux professionnels de l’industrie des effets visuels, de l’animation et de l’intelligence artificielle, le 28 avril.

LE PROGRAMME

À l’occasion du Symposium VFX | IA 2021, une table ronde adressera les principaux changements à prévoir dans l’industrie, notamment au niveau des besoins de main-d’œuvre à adapter et aux changements de postes à prévoir. Le panel sera composé de :

  • Doug Roble, Directeur principal, Software R&D, Digital Domain
  • Sarah Watling, PDG, JALI Research Inc.
  • Paul Salvini, Directeur mondial de la technologie, DNEG

La table sera suivie d’une série de courtes présentations explorant les possibilités techniques et les perspectives. Voici la liste des présentateurs inscrits lors du lancement :

Durant la journée, chefs de départements, gestionnaires de studios, artistes visuels et enseignants en effets spéciaux (VFX/Animation) seront à même d’en apprendre davantage, par exemple, sur les coûts et la valeur ajoutée de l’IA.

« Nous avons fait appel à Forum IA et Scale AI pour rejoindre des professionnels de l’IA œuvrant dans le secteur de l’imagerie numérique et plus largement les artistes seniors s’intéressant à l’impact de l’IA sur leur processus de travail » Valérie Daigneault, directrice du secrétariat de la Grappe audiovisuelle chez BCTQ / QFTC Bureau du cinéma et de la télévision du Québec.

En après-midi, les participants seront appelés à collaborer afin de développer une stratégie commune et comprendre les impacts que le développement des technologies de l’intelligence artificielle aura sur leur écosystème. Les participants seront réunis en 10 salons de discussion sur autant de sujets en fonction d’un horaire personnalisé lors de l’inscription.

LES RECOMMANDATIONS 

Les organisateurs de l’événement ont choisi de limiter les places à 100 participants, dans le but de « laisser la chance aux gens de s’exprimer. » Ce symposium est présenté par le Bureau du Cinéma et de la Télévision du Québec (BCTQ), grâce à la contribution financière du Conseil emploi métropole (CEM) et en partenariat avec l’École des arts numériques, de l’animation et du design (NAD – UQAC).

« Nous voulons émettre des constats et produire un rapport avec des recommandations au Conseil emploi métropole pour mieux prévoir ce qui s’en vient en innovation et permettre à notre industrie de rester compétitive sur la scène régionale et mondiale », conclut Valérie Daigneault.

L’événement est produit par Productions Kaliko et propulsé par Synthèse – Pôle image Québec, un regroupement fondé par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) en 2018 et voué à l’avancement des connaissances et de l’expertise en image de synthèse : VFX, jeux vidéo et expériences immersives.

Lien pour s’inscrire sur Eventbrite. Tarif applicable entre 75$ et 100$.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *