Forum d’Aéro Montréal : les acteurs de l’industrie mobilisés pour l’écoresponsabilité

Forum d’Aéro Montréal : les acteurs de l’industrie mobilisés pour l’écoresponsabilité

Cette semaine se déroulait la 8e édition du Forum innovation aérospatiale international, autour du thème « Voyage au cœur d’une mobilité aérienne écoresponsable ». Lancé par Aéro Montréal, en collaboration avec le Conseil national de recherches du Canada (CNRC), l’événement a attiré plus de mille représentants du secteur de l’aérospatiale canadienne et internationale, au Palais des Congrès de Montréal.

Le forum était l’occasion pour Aéro Montréal de préciser les orientations des projets d’actualité qui transforment l’industrie, et de faire plusieurs annonces d’intérêt, en compagnie d’acteurs de la mobilité aérienne durable, de producteurs de carburants d’aviation durables (SAF), de membres de la chaîne de valeur des transports, de concepteurs et de manufacturiers.

Le programme mettait à l’honneur des entreprises de notoriété universelle, dont Airbus, Boeing, Bombardier, CAE, Héroux-Devtek, Pratt & Whitney Canada, NASA, etc. Un salon de réseautage tenu lors du forum aurait aussi permis plus de 500 rencontres d’affaires entre des PME québécoises et des grands joueurs du milieu.

« Le moment est venu d’être ambitieux et de travailler ensemble pour bâtir l’industrie aérospatiale nette zéro de l’avenir. »

– François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie.

« En tant que chef de file de la mobilité aérienne durable, le Canada s’est taillé une place de choix dans l’écosystème aérospatial mondial », a déclaré François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie. « Le Canada possède le talent, l’énergie propre et les minéraux essentiels pour devenir le fournisseur vert de choix de l’industrie. Le moment est venu d’être ambitieux et de travailler ensemble pour bâtir l’industrie aérospatiale nette zéro de l’avenir. »

Aux commandes d'un A220 à l'usine d'Airbus à Mirabel« Bravo à tous les organisateurs. Un grand sommet. De grandes rencontres. Des acteurs venus de partout au monde pour réfléchir à l’avenir de l’aéronautique et de l’aérospatiale. Des présentation inspirantes de calibre mondiale. Des moments d’échanges privilégiés », a commenté l’Innovateur en chef du Québec, Luc Sirois, après un échange apprécié avec le PDG d’Airbus Canada, Benoît Schultz, autre invité qui ne pouvait manquer ce rendez-vous. « Nous avons exploré des opportunités insoupçonnées pour l’écosystème québécois et canadien avec Airbus à la croisée de cette industrie phare du développement durable, de l’intelligence artificielle, du quantique, des nouveaux matériaux, de la filière batterie et énergies vertes, ici au Québec, avec un partenaire international comme nul autre », d’ajouter M. Sirois.

Des annonces

Une alliance

Lors de lévénement, on a annoncé qu’Aéro Montréal, l’Institut aérospatial de l’Ohio et le Conseil binational de la région des Grands Lacs (CGLR) s’associaient pour former l’Alliance des technologies aéronautiques et spatiales des Grands Lacs, englobant le Québec, l’Ontario et huit États américains, afin de favoriser une collaboration plus fluide entre les secteurs de la recherche et du développement, de la fabrication, des systèmes, de la simulation ainsi que de la conception.

Un réseau de vertiports pour aéronefs électriques

Au chapitre des grandes nouvelles, on retient aussi celle du projet lancé par VPorts qui consiste à créer un réseau de vertiports destinés à accueillir des aéronefs électriques à décollage vertical (eVTOL). Le budget requis pour la première phase du projet a été évalué à 150 millions de $, tel que mentionné par le président et chef de la direction de l’entreprise, Fethi Chebil.

L’intelligence artificielle comme partie prenante

Il a notamment été question de la place de l’intelligence artificielle dans l’écosystème, lors d’échanges organisés avec l’entreprise Thales Solutions numériques. « L’IA dans le monde de l’aviation renforcera la sécurité en permettant de prendre de meilleures décisions, et au bon moment. Le développement de solutions en IA fiables, sécuritaires et transparentes requiert une collaboration accrue au sein de l’écosystème de l’aérospatial », a souligné lors du Forum Siegfried Usal, directeur général de Thales Solutions numériques.

Sur le même thème :

Crédit Image à la Une : Unsplash